Le

Opel Meriva : nouveau petit diesel

Opel Meriva 2014 - 1

Opel s’est lancé dans un chantier titanesque : le renouvellement de sa gamme… de moteurs diesel ! Il y a beaucoup de travail car une majorité des blocs fonctionnant au gazole chez la marque au blitz était d’un autre âge. Tête de gondole de la nouvelle offre de l’allemand : un 1.6 CDTI, décliné en de multiples versions. Après les 110 et 136 ch, voici le 95 ch, inauguré par le Meriva.

Avec ce moteur 1.6, Opel devrait faire des économies. Ce quatre cylindres est décliné en une large palette de puissances, ce qui permet de mettre à la retraite différents blocs. Les versions les plus musclées ont remplacé le 1.7 CDTI. La dernière née de 95 ch pousse vers la sortie le 1.3 de 75 ch.

Le Stop and Start est de série et côté boîte de vitesses on trouve une manuelle à 6 rapports. Les 20 chevaux supplémentaires amélioreront forcément les performances. C’est surtout au niveau des reprises qu’il devrait y avoir un vrai progrès grâce à un couple de 280 Nm, soit une augmentation de 100 Nm. Cet 1.6 est aussi promis beaucoup plus silencieux.

Opel annonce une consommation en cycle mixte de 4,0 litres tous les 100 km et des rejets de C02 de 105 g/km. Sans surprise, ce moteur est conforme aux futures normes anti-pollution européenne. Pour réduire ses émissions d’oxyde d’azote, le Meriva adopte un système de catalyse qui ne nécessite aucun entretien.

La marque a déjà ouvert les commandes pour le marché français. Le prix de départ est de 19.980 euros avec la finition Edition. Reste à savoir maintenant ce qu’en pense Claudia Schiffer, qui enchaîne les publicités pour Opel depuis le début de l’année.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire