Le

Opel Meriva : mise à jour pour 2014

Opel Meriva 2014 - 6

La deuxième génération de Meriva vient de faire sa première apparition en public dans sa version restylée, à l’occasion du Salon de Bruxelles. Le design change par petites touches. Il y a surtout du nouveau sous le capot avec l’arrivée d’un inédit bloc diesel 1.6 CDTI.

Même si le gazole a vu ses ventes chuter en France en 2013, il a encore la cote chez les familiales. Opel compte donc beaucoup sur ce nouveau moteur pour relancer son Meriva. Cet 1.6 en aluminium pousse vers la sortie les vieux 1.3 et 1.7 CDTI, à l’agrément de conduite d’un autre âge. La marque au blitz annonce d’énormes progrès en termes de douceur de fonctionnement, de niveau de bruit et de vibrations.

Une première version de 136 chevaux sera proposée. Elle affiche une consommation en cycle mixte de 4,4 litres tous les 100 km et des émissions de CO2 fixés à 116 g/km. Par rapport à l’ancien 1.7 de 130 ch, le couple progresse de 7 % (pour atteindre 320 Nm maxi à 2000 tr/min). Dans les prochains mois, d’autres versions seront disponibles. Il y aura ainsi un modèle de 95 ch et un de 110 ch. Opel a aussi investi pour améliorer les transmissions mécaniques à 5 et 6 vitesses, ce qui se traduit par une amélioration dans la sélection et la précision des changements de rapports.

Le design ne change pas beaucoup. Un œil exercé remarquera surtout le nouveau dessin des prises d’air dans le bouclier avant. Les éléments intégrant les antibrouillards sur les côtés ne sont plus verticaux mais horizontaux. Le contour des optiques a été légèrement modifié. Les feux de jour peuvent désormais bénéficier de la technologie LED. Le chrome se fait plus présent, avec par exemple une nouvelle baguette en bas du vitrage latéral. A l’arrière, l’habillage des feux a été revu. Deux nouvelles couleurs de carrosserie sont disponibles : vert émeraude à effet nacré et vert anis laqué. De nouvelles jantes alliage 16, 17 et 18 pouces sont aussi au programme.

Pas de gros changement dans les formes à bord. L’équipement multimédia a été mis à jour, avec deux systèmes IntelliLink qui permettent l’intégration d’un smartphone dans le véhicule. Les graphismes sur l’écran central 7 pouces ont été modifiés pour améliorer la lisibilité et la simplicité de fonctionnement. Les systèmes IntelliLink comprennent une connectivité Bluetooth et un port USB, peuvent lire les SMS reçus sur le mobile grâce à la synthèse vocale et la reconnaissance vocale permet de commander les fonctions audio et téléphone sans quitter la route des yeux. Une caméra de recul fait aussi son apparition.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire