Le

Opel Mokka : bientôt avec le 1.6 CDTI 136 ch

Opel Mokka

Voilà qui est quand même curieux. Opel est très fier de son nouveau diesel 1.6 CDTI, qui remplace un vieux bloc bruyant et vibrant, mais prend un temps fou pour l’installer sous le capot de ses différents modèles. Un an après sa première utilisation dans le Zafira, il arrive dans les entrailles du SUV compact Mokka. Enfin presque.

A l’occasion de l’annonce de l’arrivée prochaine du 1.6 CDTI 136 ch dans la gamme Mokka, la marque au blitz souligne le fait que ce modèle est devenu son best-seller, avec déjà plus de 275.000 unités vendues en moins de deux ans. On se demande alors pourquoi le Mokka n’a pas été prioritaire pour recevoir ce bloc moderne. Il faudra d’ailleurs encore patienter puisque les premières livraisons débuteront au printemps 2015. Si vous avez craqué pour ce modèle, cela vaut franchement la peine d’attendre.

Le 1.6 CDTI remplacera le vieux 1.7 CDTI. Le puissance grimpe de 6 ch et le couple gagne 20 Nm, à 320 Nm. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 9,9 secondes et la vitesse maxi est de 191 km/h. Ce bloc est associé à une boîte manuelle à 6 rapports et est doté en série d’un Stop and Start. Opel annonce une consommation en cycle mixte de 4,1 l/100 km et des rejets de C02 de 109 g/km, soit un gain de près de 0,5 l/100 km et 11 g/km de C02.

Ces valeurs sont valables pour la version deux roues motrices. Le 1.6 CDTI sera aussi disponible avec la transmission intégrale (conso et C02 inconnus pour le 4×4). Pour être conforme aux nouvelles normes anti-pollution, ce quatre cylindres est équipé d’un piège à oxyde d’azote. Comme pour le nouveau 2.0 CDTI, les ingénieurs ont apporté un soin tout particulier à l’insonorisation et à la lutte contre les vibrations. Le bloc est aussi plus léger grâce à l’utilisation de l’aluminium.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire