Le

Partager les informations sur l’état des routes

Volvo partage informations état des routes

Volvo est sur tous les fronts pour améliorer la sécurité dans ses véhicules et sur la route. Quelques jours après avoir présenté un système de surveillance de la fatigue du conducteur, la marque dévoile un projet de partage des informations sur l’état de la chaussée, via un système de communication cloud.

Pour ce projet, Volvo s’est associé à l’Administration des transports suédois et à l’Administration norvégienne des routes publiques. Le dispositif se base sur la communication entre les véhicule via le réseau de téléphonie mobile. Actuellement, 50 véhicules d’essai sont dans la nature et cette flotte va considérablement augmenter d’ici l’hiver prochain.

L’idée est simple. Lorsqu’une auto détecte une plaque de verglas ou une portion de chaussée glissante, l’information est envoyée à la base de données de Volvo. Une alerte est alors transmise aux autos à proximité de la zone dangereuse en question. Celle-ci s’affichera sur le tableau de bord. Volvo précise que l’alerte sera adaptée en fonction de la vitesse du véhicule et des conditions routières du moment.

Mais ce n’est pas tout. L’info est aussi transmise à l’administrateur des routes, ce qui peut aider à mieux planifier et réaliser l’entretien des chaussées et connaître en temps réel les zones où il faut intervenir en priorité.

Et pour Volvo, ce n’est qu’un début. Erik Israelsson, chef de projet STI coopératifs chez Volvo (Systèmes de Transport Intelligents) explique : « A l’avenir, nous augmenterons l’échange d’informations essentielles entre véhicules. Il existe un énorme potentiel en ce domaine, notamment une meilleure sécurité routière, une conduite plus confortable et une fluidité accrue de la circulation ».  

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire