Le

Peugeot 2008 : et de 100 000 !

Peugeot 2008

Il n’aura pas fallu un an au petit crossover de Peugeot pour franchir cette barre symbolique. La marque au lion devait attendre impatiemment ce jour pour donner la réplique à Renault. Le Captur avait atteint ce cap dès novembre. 

On connaissait la bataille des chiffres entre Peugeot et Renault pour les citadines. Il va falloir maintenant faire avec celle de leur dérivé crossover, 2008 et Captur. Présentée dans le même Salon (en mars 2013) et lancées quasiment simultanément, les deux autos ne pouvaient pas éviter la confrontation !

Les deux marques se rendent coup pour coup. Quelque semaines après son rival du losange, Peugeot annonce que son modèle vient de franchir la barre des 100 000 exemplaires produits. Même si le lion est un peu retard par rapport à Renault, le 2008 reste un joli succès. Ce véhicule est une offre nouvelle pour la marque, c’est donc en grande partie un objet de conquête.

Peugeot n’avait d’ailleurs pas prévu de tels chiffres puisque depuis le lancement de l’auto trois augmentations de la production ont été opérées dans l’usine de Mulhouse, pour atteindre les 680 véhicules par jour. La marque précise avec fierté que son 2008 a reçu le label « Origine France Garantie », avec 73 % de ses composants fabriqués dans l’Hexagone.

Le 100 000 ème exemplaire a été commandé par une femme originaire de la région parisienne, qui s’est rendue sur le site de Mulhouse pour une remise de clés symbolique avec Corinne Spilios, directrice de l’usine, et Xavier Duchemin, directeur de Peugeot France.

L’actualité récente du modèle a été marquée par le lancement de versions spéciales colorées « Urban Cross ».

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire