Le

Peugeot dévoile le 2008 DKR pour le Dakar

Peugeot 2008 DKR -1

Chose promise, chose due ! A l’occasion du Salon de Pékin, Peugeot dévoile le 2008 DKR, qui participera à la prochaine édition du Dakar, avec à son volant Carlos Sainz et Cyril Despres. Petite particularité : cet engin de rallye-raid est doté de seulement deux roues motrices. 

Comme son nom l’indique, ce modèle très spécial est dérivé du petit crossover de la marque au lion. Du moins de manière spirituelle car le DKR est très éloigné du modèle de série. C’est fort logique : contraintes de la compétition obligent, l’auto a pris du muscle et présente dans toutes ses dimensions des proportions extrêmes.

Le 2008 DKR est le fruit d’une coopération entre le centre de style Peugeot et le bureau d’études du département Sport de la marque française. Celui-ci a ainsi donné un cahier des charges très précis déterminant les dimensions fondamentales, le volume intérieur, les données aérodynamiques provenant de simulations…

Très rapidement, il a fallu faire un choix sur le mode de propulsion : deux roues motrices ou 4×4 ? Selon les dispositions du règlement, ce facteur conditionne deux paramètres importants : la taille des roues et le débattements des suspensions. Au final Peugeot Sport a retenu une solution assez différente de la concurrence avec deux roues motrices. Ce qui fait que le DKR est équipé d’immenses pneus Michelin de 37 pouces, soit près de 94 cm de diamètre.

Pour le design, il y avait deux possibilités : prendre un 2008 classique et lui ajouter des appendices de voiture de rallye-raid ou alors créer une toute nouvelle auto en s’inspirant du modèle de série. Peugeot a retenu cette deuxième option. Giovanni Rizzo, qui a dessiné le 2008 classique, explique : « Nous avons fait une réinterprétation de la 2008. La 2008 DKR n’a pas de porte arrière et se présente donc comme la vision d’un Coupé 2008. » 

Preuve que l’équipe en charge du style et celle responsable de la technique ont travaillé main dans la main pour offrir l’auto la plus réussie possible : la première a demandé à la seconde de repositionner certains éléments à l’avant afin d’avoir plus d’espace de liberté pour dessiner une proue la plus proche possible de la 2008. C’est en effet au niveau de l’avant qu’il a été le plus difficille de coller à l’esprit du modèle de série, la faute aux contraintes de franchissement qui imposaient un angle d’approche très vertical.

Pour l’instant, le 2008 DKR est gris avec quelques touches de rouge. Mais il va rapidement adopter une robe plus colorée, avec les teintes des partenaires Red Bull et Total.

Peugeot 2008 DKR -2 Peugeot 2008 DKR -3

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire