Le

La Peugeot 308 élue Voiture de l’année 2014

Peugeot 308

Cocorico. Le prestigieux titre de « Car of the Year » pour l’année 2014 a été remis à la Peugeot 308 dans le cadre du 84ème Salon Automobile de Genève. La compacte française a largement devancé la concurrence.

C’est la quatrième fois qu’une Peugeot est distinguée par ce prix européen. La nouvelle 308 succède à la 307 (2002), la 405 (1988) et la 504 (1969).

Les compactes ont la cote pour ce prix car l’année dernière, c’est la septième génération de VW Golf qui avait été élue. D’ailleurs, chez Peugeot, on ne cache pas que l’allemande a servi de modèle pour la mise au point d’une seconde génération de 308 plus sobre esthétiquement et plus soignée intérieurement.

La voiture de l’année est désignée par un jury composé de 58 journalistes issus de 22 pays européens. 30 modèles d’origine américaine, coréenne, européenne et japonaise, commercialisés sur le Vieux Continent au cours de l’année 2013, avait été pré-selectionnés. Puis un premier tri avait été effectué, pour ne garder que sept finalistes.

Peugeot doit être content de voir que son modèle a facilement gagné puisqu’il a obtenu 307 points, devançant largement les deux modèles électriques du lot, la BMW i3 (223 points) et la Tesla Model S (216 points). Vient ensuite dans l’ordre les Citroën C4 Picasso (182 points), Mazda 3 (180), Skoda Octavia (172) et Mercedes Classe S (170).

Le titre de voiture de l’année sera un bel argument commercial pour Peugeot, qui ne va pas manquer de communiquer dessus. Un sacré coup de pouce pour la marque au lion qui est en pleine phase de relance après l’arrivée d’un nouvel homme à la tête de PSA, Carlos Tavares.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire