Le

Quand Peugeot dessine… un canapé

Peugeot Onyx Sofa

La marque au lion ne produit pas que des deux-roues ou des automobiles. Elle a aussi un studio de style, le Peugeot Design Lab, qui imagine des objets divers et variés. Dernier en date, un sofa qui sera dévoilé début avril à la Milan Design Week.

Chez Peugeot, on s’estime tout à fait légitime pour dessiner un canapé. Le directeur du style de la marque, Gilles Vidal, rappelle que la firme est l’une des rares au monde « à pouvoir revendiquer 200 ans de création industrielle. Depuis ses origines, Peugeot a dessiné et fabriqué des milliers d’objets, qu’ils soient domestiques, du quotidien ou au service de la mobilité ». On pense par exemple aux incontournables moulins à café.

Ce sofa de luxe se nomme Onyx, en référence au concept de supercar dévoilé au Mondial de Paris 2012. Comme le prototype, qui utilisait du cuivre, du feutre ou du bois recyclé, ce sofa qui mesure trois mètres de long combine des matières « audacieuses et naturelles ». Il est ainsi réalisé en carbone et lave de Volvic !

L’objet est à la fois « contrasté et harmonieux ». D’un côté, on a le carbone hi-tech avec sa trame structurée et technique, des formes précises, de l’autre on a la pierre volcanique avec ses défauts, maitrisée dans ses dimensions et proportions mais sur laquelle on accepte une part d’aléatoire, comme les coups de burin du tailleur de pierre.

Ce premier exemplaire a demandé 70 jours de travail. Il est accompagné de sept sculptures, de 10 à 70 cm : lampe, étagère, fauteuil, table… Le prix est très éloigné des standards Peugeot : 135 000 euros ! D’autres modèles seront produits, leur prix sera indexé sur ceux des matières sélectionnées par chaque commanditaire.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire