Le

Qui sera la plus belle pour aller rouler ?

A l’occasion du Festival International de l’Automobile, les internautes sont invités à désigner la plus belle voiture de l’année. Le concours, lancé le mois dernier, vient d’entrer dans sa dernière phase. Il n’y a plus que quatre finalistes : la sportive Alfa Romeo 4C, le coupé BMW Série 4, la compacte Mazda 3 et le coupé quatre portes Mercedes CLA. 

Au départ, elles étaient huit en lice. Pour participer, les autos, inscrites par leur constructeur, devaient avoir été commercialisées au cours de l’année 2013 et devaient afficher un prix public inférieur à 55 000 euros. Au cours des trois premiers tours, quatre autos ont donc été éliminées : d’abord la Peugeot 308, puis le Jeep Grand Cherokee et enfin les Lexus IS 300h et Renault Captur.

C’est une nouvelle fois à vous de jouer en vous rendant sur le site dédié ou sur la page Facebook officielle pour défendre votre coup de coeur. Vous avez jusqu’au 19 janvier minuit. Le nom de la gagnante sera dévoilé le 28 janvier, à la veille de l’ouverture de l’exposition annuelle de concepts à l’entrée de l’Hôtel des Invalides. Et attention : avec votre vote, vous pourrez participer à un tirage au sort pour gagner une voiture d’une valeur de 30 000 euros ! Le constructeur victorieux remportera une campagne d’affichage.

Alors qui va l’emporter et succéder aux BMW Série 3 et Mercedes Classe A. La nouvelle petite diva italienne, sœur de la 8C, qui privilégie la perte de poids à la course à la puissance ? Le nouveau numéro de BMW, qui a choisi de s’émanciper de la famille Série 3 pour monter en gamme ? La troisième génération de l’anti Golf japonaise, au design bien plus dynamique que sa devancière ? Ou alors la baby-CLS qui donne un coup de vieux à la Classe C ?

Réponse à la fin du mois.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire