Le

Porsche : 911 spéciale pour le retour au Mans

Porsche 911 Carrera S Martini Racing Edition

L’édition 2014 des 24H du Mans auto s’annonce palpitante. Trois constructeurs sont présents dans la Sarthe avec un seul but : gagner. On retrouve Audi et Toyota, mais aussi Porsche, qui fait son grand retour dans la catégorie reine de la plus prestigieuse course d’endurance. Pour fêter cela, la marque allemande propose une série limitée de son emblématique 911.

Curieusement, cette version spéciale de la 911 ne reprend pas les couleurs de la 919 qui sera sur le circuit ce week-end. Elle préfère faire référence au passé (notamment à la 935) avec une livrée Martini Racing. On remarque ainsi les bandes bleues et rouges de la marque d’alcool, sur le capot, le toit, les flancs et l’aileron de l’auto, qui est disponible avec deux couleurs : noir ou blanc. Cette 911 reçoit d’office le spoiler avant Aerokit Cup.

Quand on monte à bord, on aperçoit en premier les seuils de portes avec l’inscription « 911 Carrera S – Martini Racing Edition » rétro-éclairée. La planche de bord est revue avec quelques touches aux couleurs de Martini. L’auto est dotée en série du pack Sport Chrono et d’un volant sport. On retrouve aussi un système audio Bose ou des sièges en cuir noir à réglages électriques.

Ce modèle est basé sur la version S. On retrouve donc sous le capot arrière un flat-six 3.8 litres de 400 ch. Avec la boîte PDK et le mode Sport Plus activé, le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,1 secondes. L’auto est homologuée avec une consommation en cycle mixte de 8,7 litres tous les 100 km.

L’auto sera produite à seulement 80 exemplaires. Ceux-ci seront d’abord proposés en Europe, puis en Chine, au Japon et en Amérique Latine.

Porsche 911 Carrera S Martini Racing Edition -2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire