Le

Premiers flocons : les professionnels ensevelis sous les demandes de pneus neige

pneus neige

L’hiver frappe à la porte ! Bien qu’en retard, mais vigilants, de nombreux automobilistes se précipitent dans les garages pour s’équiper en pneus adaptés.

Pourquoi des pneus neige ?

S’il n’existe pas une véritable obligation légale quant à la pose de pneu neige, c’est plutôt l’obligation morale qui pousse les conducteurs français à équiper leurs véhicules de pneus hiver. La plupart d’entre eux ont sûrement retenu la leçon, c’est le premier conseils d’entretien que nous préconisons. Afin d’éviter d’être paralysé dans la neige, mieux vaut s’armer de pneus adaptés. De leur côté, les manufacturiers pneumatiques ont depuis longtemps insisté sur le fait que les pneus ordinaires perdent leur adhérence lorsque la température commence à chuter en-dessous de 7°C. Sécurité routière oblige !

Ainsi, pour éviter l’effet « durcissement », les ingénieurs ont conçu une gomme particulière capable de garder sa souplesse même à basse température. Par ailleurs, pour un bon grip, la sculpture des gommes hiver présente des lamelles. Le profil varie d’une marque à l’autre, mais ils ont tous l’avantage d’offrir une conduite confortable sur la chaussée humide, verglacée ou enneigée.

Pour reconnaître un pneu neige, on peut voir sur le flanc les marquages M+S et 3PMSF, souvent représenté avec un flocon de neige à l’intérieur d’une montagne à 3 pics. Ce second symbole est apposé une fois que le pneu neige a réussi tous les tests. Il garantit l’excellent niveau de performance du pneu dans des conditions hivernales.

Pour bien choisir le modèle qui correspond à votre véhicule, à votre conduite, mais également à votre environnement (peu ou très enneigé), consultez les tests qui sont faits chaque année. Le site tiregom référence ces tests, ce qui permet de trouver le meilleur pneu à coup sûr.

Quelle meilleure période pour s’en équiper ?

Imprévisible et plein de surprises, le temps peut nous jouer des tours si bien que les automobilistes attendent d’abord les nouvelles de Météo France pour s’activer et s’équiper pour l’hiver. Or, dès que la météo annonce une légère séquence hivernale, tout le monde se rue dans les garages, entraînant alors de nombreux désagréments : impatience, rupture de stock, professionnels débordés, obligation pour certains garages d’embaucher du personnel supplémentaire, etc.

Certes, le mois d’octobre paraît relativement doux, mais mieux vaut anticiper plutôt que de se prendre la tête à attendre son tour. À titre d’information, certains garagistes traitent plus de 200 rendez-vous par jour, et c’est sans compter les moments d’attente des livraisons. Parfois, il faut patienter jusqu’à 7 jours, voire plus, pour décrocher un rendez-vous.

Dès que les températures approchent 7 °C, on change ses pneus ! Il est donc recommandé d’anticiper à partir d’octobre-novembre pour éviter le rush.

Pose de pneu neige : l’intervention du pro

On pourrait penser que monter des pneus hiver n’est pas sorcier. Pourtant, un petit défaut d’équilibrage risque de faire vibrer la voiture. À la longue, la longévité du pneu est compromise, la bande de roulement va présenter une usure irrégulière et les éléments du train avant vont se détériorer prématurément.

Pour toutes ces raisons, il est recommandé que le montage soit fait dans un garage agréé. Il dispose non seulement d’une équipe qualifiée, mais aussi de plusieurs appareils spéciaux qui permettent un ajustement fiable et rapide. Autre conseil, afin que la voiture roule avec stabilité et donne le meilleur de ses performances en période hivernale, il est impératif de changer les 4 roues.

Laisser un commentaire