Le

Prochaine Bugatti : hybride, 1500 ch ?

Bugatti Veyron Black Bess - 7

Bugatti prépare la remplaçante de la Veyron, l’une des hypercars les plus extrêmes du marché, qui a longtemps détenu le record de l’auto de série la plus rapide du monde. Il se murmure que le prochain modèle serait hybride et dépasserait la barre des 1.500 ch !

La nouvelle auto pourrait être présentée l’année prochaine… alors que la marque peine à vendre l’actuelle. 450 Veyron doivent être produites mais les derniers exemplaires ne trouvent pas preneurs. Le constructeur français a dû recourir à une astuce pour attirer de nouveaux acheteurs : proposer une collection de séries ultra-limitées (trois voitures à chaque fois) nommée « Les Légendes de Bugatti ».

Cette fin de carrière compliquée n’empêche pas le constructeur de penser à la suite et de préparer une remplaçante. Et évidemment, la firme compte mettre la barre très haute. Elle avait déjà explosé tous les records avec la Veyron, dotée à son lancement d’un W16 de 1001 ch. Il y a eu ensuite la version Sport de 1200 ch.

Des puissances astronomiques… qui pourtant sont de plus en plus courantes, du moins chez les préparateurs et constructeurs spécialisés. D’ailleurs, la Veyron s’est fait chipée son titre de voiture la plus rapide du monde par la Hennessey Venom GT, qui a atteint les 435 km/h, quand la Bugatti est homologuée officiellement à 431,07 km/h.

Bugatti veut donc (re)mettre tout le monde d’accord. Selon le site autoguide, l’auto conserverait le 16 cylindres mais, à la manière de la LaFerrari ou de la McLaren P1, elle aurait recours à l’hybridation pour gonfler sa valeur de puissance. Bugatti viserait ainsi la barre des 1.500 ch ! Les ingénieurs devraient retenir la solution de l’hybride light, autrement dit une sorte de KERS, qui offre un petit coup de boost ponctuel.

 

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire