Le

Renault planche sur un bi-cylindre diesel

Bi-cylindre diesel Renault

La marque au losange vient de présenter les innovations qu’elle compte commercialiser dans les années à venir. Parmi celles-ci, un mini bloc diesel deux temps.

Apparemment, pour Renault les petits modèles diesel ont un avenir. La firme française vient d’annoncer qu’elle travaillait actuellement à la mise au point d’un « très petit » bloc fonctionnant au gazole, « économique à l’achat et à l’usage ».

D’une cylindrée de 730 cm3, ce deux cylindres délivre un couple maxi compris entre 112 et 145 Nm, dès 1.500 tr/min. C’est un deux temps, une solution technique inspirée du monde du transport maritime (les porte-conteneurs sont des deux temps), qui permet un meilleur rendement. Quand les diesel quatre temps actuels ont un rendement de 35 % à peine, ce Powerful (c’est son nom) atteindrait 50 %.

Autres avantages de cette solution technique : la légèreté et la compacité. Ce 0.7 litre est 40 kg plus léger qu’un quatre cylindres équivalent. Il se glisserait facilement sous le capot de petits véhicules. Ce bloc serait adapté à l’Europe puisqu’il répondrait aux normes anti-pollution présentes et futures en étant notamment couplé à un filtre à particules. Le losange indique qu’un deux cylindres deux temps est au même niveau acoustique qu’un quatre cylindres quatre temps.

Renault est cependant clair : il en est au début de ses recherches. Pour l’instant les résultats sont « prometteurs » mais la marque le reconnaît : les performances sont encore trop faibles. Il ne faut donc rien attendre avant quelques années… et d’ici là, le gazole pourrait ne plus être du tout intéressant en Europe.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire