Le

Renault Captur : enfin un diesel de 110 ch

Renault Captur Pure

La gamme diesel du Captur ne comportait qu’un 1.5 dCi de 90 ch. Un bloc suffisant pour la majorité de la clientèle. Mais certains avaient besoin de plus de puissance. Les voici comblés avec le dCi 110 ch.

Vous aimez le Captur, vous le voulez en diesel mais le bloc de 90 ch est trop juste pour vous. Renault propose enfin un modèle capable de répondre à vos attentes. Le constructeur français a glissé sous le capot de son petit crossover la version 110 ch de son célèbre 1.5 dCi.

Avec 20 ch et 40 Nm de couple en plus, le Captur se montre logiquement plus performant avec (selon Renault) deux secondes de gagnées sur l’exercice du 0 à 100 km/h. Les reprises devraient aussi s’améliorer. Le Captur dCi 110 ch est associé à une boîte de vitesses manuelle 6 rapports. Il consomme en cycle mixte 3,8 l/100 km.

Petite originalité : ce moteur est dans un premier temps proposé avec une série limitée haut de gamme nommée Pure. 1.000 exemplaires numérotés seront disponibles. Le Pure se veut sobre et classique avec une carrosserie grise et un toit noir. Ce dernier est recouvert d’un autocollant inédit.

A bord, on trouve des sièges en cuir, fournis de série. Ceux à l’avant sont chauffants. Le Captur Pure reçoit aussi des surtapis « premium » et des seuils de porte spécifiques avec le numéro de la voiture. L’équipement est complet, avec la présence d’office du système multimédia R-Link et la caméra de recul.

Le Captur Pure existe également avec le diesel 90 ch et l’essence TCe 120 ch. Ces deux moteurs sont uniquement associés à la boîte automatique double embrayage EDC. Les tarifs vont de 23.800 à 25.300 €. Les carnets de commandes sont déjà ouverts.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire