Le

Le Renault Espace a 30 ans !

Renault Espace 30 ans

 Après la Seat Ibiza et la BMW M5, c’est le Renault Espace qui fête ses 30 ans ! Depuis 1984, quatre générations se sont succédées. Quasiment 1 250 000 exemplaires ont été produits. Petit retour sur l’histoire de ce véhicule qui a créé en Europe un nouveau segment et qui reste encore malgré son grand âge une référence du marché.

N’en déplaise à certains, l’Espace n’est pas le tout premier monospace. Le Chrysler Voyager est né quelques mois avant lui de l’autre côté de l’Atlantique. Mais le modèle du losange a inauguré le segment sur le Vieux Continent, car le Voyager n’est arrivé en Europe qu’en 1988.

Renault ne le cache pas : le lancement de l’auto n’a pas été simple. Avec son concept novateur à contre-courant des standards établis, l’Espace a mis du temps pour se faire une place. Mais il a su s’imposer dans la durée et reste un incontournable du marché, même si de nos jours, les grands monospaces n’ont plus vraiment la cote. Les familles nombreuses sont moins fréquentes et se tournent vers des modèles plus compacts, comme les Scénic, ou plus « fashion », comme les SUV.

La première génération a donc été lancée en juin 1984. Elle a été conçue avec Matra. Son concept était inédit : on pouvait voyager à sept sur trois rangées de sièges individuels « avec confort et dynamisme » dans seulement 4,25 mètres. 191.674 exemplaires ont été produits jusqu’en 1991, principalement dans l’usine Matra de Romorantin. Sa carrosserie était en fibres de verre et polyester ! Il a d’abord été proposé avec un 2.0 essence de 110 ch, décliné ensuite en 103 et 120 ch, et en diesel 2.1 de 88 ch. Un 2.2 essence 110 ch est apparu par la suite.

Renault Espace I

La deuxième génération a été présentée au Salon de Genève 1991. L’Espace II « concrétise la vision du haut de gamme à vivre selon Renault ». 316.518 autos ont été assemblées. Long de 4,43 mètres, il a repris les 2.2 essence 110 ch et 2.1 diesel 88 ch de la première génération. Une version 2.8 V6 de 153 ch a aussi été proposée. C’est cette génération qui servira de base au célèbre concept doté d’un moteur de F1, en 1994.

Renault Espace II

La troisième mouture est lancée en 1996. C’est la première déclinée en deux longueurs de carrosserie (4,52 et 4,79 mètres). Cette génération bat le record de production annuelle du modèle : 71.200 exemplaires en 1999. Au total, 365.200 autos ont été assemblées. La gamme de motorisations était nettement plus étoffée. En essence, on trouvait un 2.0 115 ch 8V ou 140 ch 16V, un V6 3.0 170 ch puis un V6 24V de 194 puis 204 ch. Pour le diesel, on avait un 1.9 dTi 100 ch, un 2.2 dT 110 ch puis l’arrivée des dCi 2.2 115 et 130 ch.

Renault Espace III

Nous en sommes actuellement à la quatrième génération, qui connait une carrière à rallonge. L’auto a été lancée en 2002, et a déjà été restylée trois fois, en 2006, 2010 et 2012. C’est le premier Espace 100 % Renault. Il n’est donc plus du tout fabriqué par Matra. Il est assemblé dans l’usine de Sandouville. 372.692 autos avaient été produites à la fin 2013. Du côté des moteurs essence, on a eu successivement un 2.0 atmosphérique 140 ch puis turbo 165/170 ch, et un V6 3.5 245 ch. Pour le diesel, l’Espace IV a tout connu ! Il a eu un 1.9 115 ch, un 2.0 dCi de 130, 150 et 175 ch, un 2.2 150 ch, un V6 3.0 180 ch et un V6 3.0 235 ch.

Renault Espace IV

Cette quatrième génération devrait partir à la retraite d’ici la fin de l’année, remplacée par un tout nouveau modèle.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire