Le

Renault-Nissan : toujours plus de synergies

Carlos Ghosn Alliance Renault Nissan

Être associé, cela permet de faire de sacrées économies, comme le prouvent une fois de plus Renault et Nissan. L’Alliance a enregistré l’année dernière un record de 2,9 milliards d’euros de synergies nouvelles.

Les synergies, ce sont les dépenses réalisées en commun. Elles représentent des réductions de coûts, des frais évités et des revenus supplémentaires. Elles permettent d’améliorer la rentabilité des marques et selon Renault « de garantir le meilleur rapport qualité/prix possible » aux clients.

Pour être très précis, le montant des synergies en 2013 était de 2,87 milliards. En 2012, il était de 2,69 milliards d’euros. Les achats, la mécanique et l’ingénierie restent les principales sources de synergies. Les valeurs pour ces trois postes étaient respectivement de 1,036 milliard, 525 millions et 714 millions d’euros.

Le montant des dépenses communes va encore être augmenté dans les années à venir. L’Alliance s’est fixée un objectif ambitieux : réaliser au moins 4,3 milliards de synergies d’ici 2016. Pour cela, elle a créé des directions communes aux deux marques dans quatre domaines clés : ingénierie, fabrication/logistique, achat et ressources humaines.

Les Renault et Nissan auront par ailleurs de plus en plus de pièces communes. Trois plates-formes modulaire CMF ont été imaginées pour les véhicules des deux constructeurs : une pour les petits véhicules (CMF-A), une pour les intermédiaires (CMF-B) et une pour les grands modèles (CMF-CD). Cette dernière a été inaugurée par les Nissan Qashqai et X-Trail et sera reprise à la fin de l’année par le remplaçant de l’Espace.

Renault et Nissan partagent aussi des usines, comme celle de Chennai en Inde, qui produit aussi bien des Micra que des Duster.

 

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire