Le

Renault : une usine en Algérie

Renault Symbol

La marque au losange vient d’inaugurer une nouvelle usine, implantée en Algérie, le deuxième marché d’Afrique avec environ 400.000 ventes par an. Ce site assemblera dans un premier temps la berline Symbol, qui est une Logan rebadgée.

Déjà présent au Maroc, où il produit notamment les Dacia Lodgy et Dokker, Renault vient d’ouvrir une nouvelle usine en Algérie, située dans la ville d’Oran. L’inauguration s’est faite en présence du PDG du losange, Carlos Ghosn, du Premier Ministre algérien Abdelmalek Sellal, de son Ministre de l’Industrie et des Mines Abdesselam Bouchouareb ainsi que des Ministres français Laurent Fabius (Affaires Etrangères) et Emmanuel Macron (Economie).

Ce site a une capacité initiale de 25.000 véhicules (très modeste dans le milieu automobile). Une deuxième phase d’augmentation à 75.000 autos est envisagée. L’usine « Renault Algérie Production » va assembler des Symbol, une petite berline de Renault… qui n’est autre qu’une Logan rebadgée (auparavant, la Symbol était une Clio à coffre). Pour commencer, le site va produire les versions haut de gamme (les autres seront toujours importées de Turquie). Le constructeur français, leader du marché algérien avec une part de marché supérieure à 25 %, indique que ce sera le premier véhicule du pays équipé d’un navigateur GPS.

L’ouverture de cette usine a nécessité l’embauche de 350 collaborateurs, dont certains ont été formés au sein d’autres sites de l’Alliance Renault-Nissan. L’usine est détenue en majorité par l’Etat algérien (51 %), la loi n’autorisant pas un partenaire étranger à détenir plus de 49 % d’une société mixte.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire