Le

Une Renault Vel Satis pour la reine d’Angleterre !

Renault Vel Satis

Disparue du catalogue Renault depuis plus de trois ans, la Vel Satis semble avoir aussi déjà quitté nos mémoires. Mais elle s’apprête à faire un retour remarqué dans les médias à l’occasion d’une visite royale !

Plus qu’une semaine avant les cérémonies pour marquer le 70ème anniversaire du débarquement. Le président de la République Française François Hollande accueillera en Normandie les plus grands chefs d’état et membres de la royauté de la planète. Parmi celles-ci, la reine d’Angleterre Elisabeth II.

Son séjour dans l’Hexagone sera réglé comme du papier à musique. Les services de l’Elysée et de Buckingham travaillent ensemble depuis plusieurs mois pour qu’il n’y ait aucune mauvaise surprise le jour J. Et rien n’a été laissé au hasard ! Selon Europe 1, les anglais se sont ainsi rendus compte que toutes les autos du parc officiel de l’Elysée, y compris la DS5 de François Hollande, étaient trop basses de plafond pour recevoir la reine et son chapeau. Petit moment de panique au Château, qui n’avait à proposer en secours que des monospaces déjà utilisés par les services de sécurité du Président.

Le problème a été résolu par Renault qui est allé piocher dans son garage une auto adaptée : une Vel Satis V6 3.5 litres blindée. La routière du losange a toujours été réputée pour son habitabilité et notamment sa bonne garde au toit, grâce à sa silhouette haute qui lui donnait ce physique si particulier. Un très joli coup de pub pour Renault car l’auto de la reine risque d’être l’une des plus filmée et photographiée. Dommage tout de même que ce soit un modèle à la retraite qui soit mis en avant !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire