Le

Rolls-Royce Phantom Metropolitan Collection

Rolls Royce Phantom Metropolitan Collection -1

La limousine de Rolls est déjà un très bel exemple d’exclusivité automobile. Elle l’est encore plus avec cette série spéciale Metropolitan Collection, qui sera produite à seulement 20 exemplaires.

La marque britannique a profité du Mondial de l’Automobile pour présenter une nouvelle version de sa grande limousine, qui selon les mots de la firme « rend hommage aux métropoles de la planète ». Une Phantom réalisée en honneur des grandes villes, voilà qui est plutôt curieux.

L’auto multiplie ainsi les références à l’univers urbain. La couleur extérieure, nommée Tungstène obscur, est par exemple inspirée des gratte-ciel. Ce n’est pas la seule teinte disponible sur cette version : les heureux élus pourront choisir parmi une palette comprenant 44.000 couleurs ! Le profil est toujours parcouru par un liseré peint à la main, qui intègre après les portières des dessins d’immeubles.

A bord, on trouve un cuir Gris éthéré inédit. L’horloge adopte un cadran rotatif correspondant aux 24 grandes villes du monde et leur zone horaire, une première sur une Rolls. Les passagers arrière ont face à eux une tablette en bois précieux, un véritable objet d’art qui demande plusieurs journées de travail à un artisan pour être fabriqué. La sélection du bois est drastique : au moindre petit défaut, il est rejeté.

20 exemplaires de la Phantom Metropolitan Collection seront mis en vente. Le prix n’a pas été dévoilé. Le tarif de base peut facilement être explosé en faisant appel au département personnalisation de Rolls, prêt à répondre à toutes les exigences des clients. De quoi battre le prix des modèles récemment commandés par un palace chinois ?

 Rolls Royce Phantom Metropolitan Collection -2 Rolls Royce Phantom Metropolitan Collection -3

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire