Le

Rouler coûtera plus cher en 2018

infographie_voiture_usages_72dpi_rvb-ConvertImage

Carburant, assurances, péages, sans compter les PV, tout se ligue pour que rouler coûte plus cher cette année. C’est ce qui ressort d’une infographie réalisée par le site  LesFurets.com sur les habitudes et profils des conducteurs français.

Quel est le profil type du conducteur français ?

65 % des conducteurs sont des hommes. La moyenne d’âge des automobilistes est de 34 ans chez les femmes et de 35 ans chez les hommes. L’automobiliste type a son permis depuis 14 ans en moyenne. Il parcourt en moyenne 13 000 kilomètres par an.

Le conducteur français, homme ou femme, est plutôt prudent, puisque 88 % d’entre eux n’ont jamais eu d’accident.

Les automobilistes français aiment les voitures françaises. Sur le podium des véhicules les plus comparés sur le site des Furets, on trouve deux Renault et une Peugeot. Renault est d’ailleurs leur constructeur préféré. Les Français sont assez conservateurs : leur véhicule a 10 ans en moyenne.

Le coût d’un véhicule en France

Tout frais compris, les Français dépensent en moyenne 5 883 euros par an pour leur voiture. Le Sud de la France dépense plus (6 184 euros) que le Nord (5 541 euros).

Le coût annuel moyen de l’assurance du véhicule (hors jeunes conducteurs) est de 530 euros. Ce n’est pas une légende, les hommes payent leur assurance plus chère que les femmes : 524 euros contre 478 euros. C’est en Bretagne que le coût est le moins élevé (405 euros).  Le coût du véhicule va amputer le pouvoir d’achat des Français d’une somme supplémentaire de 600 euros.

La hausse du carburant

L’augmentation des taxes fait grimper le prix des carburants. 3,9 cts pour l’essence et 7,6 cts pour le diesel, voilà ce que vous avez pu constater au 1er janvier 2018. Combinée à la hausse du prix du baril, cette augmentation risque de faire sérieusement grimper le prix. Les prix constatés du diesel sont déjà supérieurs à ceux de 2017 de 14 % (10,5 % pour l’essence) et à ceux de 2016 de 36,4 % (22 % pour l’essence).

Source Ministère développement durable

Le stationnement : attention aux PV

Les amendes pour infraction au stationnement sont désormais fixées par les communes. Le tarif est variable mais dans de nombreuses communes, il explose littéralement. Auparavant à 17 euros, l’amende peut désormais atteindre 50 euros à Paris, et même 60 euros à Lyon. Par contre, les habitants de Nice (16 euros) ou de Marseille (17 euros) ont la chance de voir le forfait rester plutôt stable.

La hausse annoncée des assurances

Pour tenir compte de l’augmentation des tarifs appliqués pour les réparations automobiles, les assurances pourraient bien décider d’augmenter leurs tarifs en 2018. Coût pour l’automobiliste : 2 à 3 % de plus. Toutes les assurances ne suivront pas le mouvement. Vigilance recommandée. Il sera temps, le moment venu, de penser à consulter un comparateur d’assurances. N’hésitez pas à comparer votre assurance auto sur le site LesFurets.com

Emprunter les autoroutes coûtera plus cher

Les sociétés d’autoroute réclamaient une augmentation depuis plusieurs années déjà. C’est fait, elles l’ont obtenue. Les tarifs augmenteront en février 2018 de 2 % sur les grandes autoroutes. Il pourra même augmenter de 3 ou 4 % sur les autoroutes secondaires.

Augmentation du malus pour les voitures polluantes

Le Gouvernement fait la chasse aux véhicules trop polluants en augmentant le malus. Pour les véhicules neufs émettant 140 g de CO² par kilomètre, il passe à 1 050 euros, contre 473 euros en 2017. Les véhicules neufs émettant plus de 185 g de CO² par kilomètre voient leur malus passer à 10 500 euros. Pour les véhicules d’occasion, une taxe est instaurée sur la base de la puissance fiscale, à partir de 10-11 CV (100 euros) jusqu’à 15 CV et plus (1 000 euros).

infographie_voiture_usages_72dpi_rvb

Laisser un commentaire