Le

Rouler à moto en hiver : 12 conseils pour être en sécurité

rouler en moto en hiver

Si l’équipement de sécurité est indispensable au motard, il ne suffit pas à le protéger complètement en hiver. Les conditions sont bien différentes de l’été : routes mouillées ou gelées, froid engourdissant, mauvaise visibilité, etc. Voici nos 12 meilleurs conseils pour rouler à moto en hiver sans risquer l’accident.

3 conseils pour être mieux équipé contre l’hiver

Outre les équipements obligatoires pour rouler à moto en hiver comme en été, il est indispensable de s’équiper correctement en hiver :

  • S’équiper de manchons et d’un tablier pour protéger les mains et le corps contre le froid, en dessous de 0°C.
  • Monter des pneus de type GT, plus adaptés pour la neige et la pluie.
  • Vidanger le moteur et prendre une huile qui ne gèlera pas.

3 conseils pour améliorer la visibilité

99 % des motards considèrent que le danger vient des automobilistes. Pour pallier cela, surtout en hiver où brouillard, pluie et neige limitent la visibilité, il est important de bien respecter ces conseils qui rendent les motards plus visibles des automobilistes :

  • Porter le gilet jaune ou/et des bandes réfléchissantes : le gilet n’est en principe obligatoire que si vous êtes arrêté sur le bas-côté. Mais si vous le portez en roulant, vous vous assurez d’être mieux vu des automobilistes. Il existe des gilets jaune ou orange spécifiquement étudiés pour les motards.
  • Nettoyer les optiques, régler les feux de routes et de croisement et changer les ampoules avant l’hiver. Et n’oubliez pas d’allumer vos feux, même en plein jour.
  • Respecter des distances suffisantes pour éviter les angles morts : n’oubliez pas que si vous ne voyez pas l’automobiliste dans son rétro gauche, lui ne peut pas vous voir.

3 conseils d’entretien de votre moto pour rouler en hiver

Les jeunes motards ne pensent pas toujours à préparer leur moto à rouler en hiver, par des conditions météorologiques souvent défavorables. Une moto bien entretenue permet pourtant de rouler en meilleure sécurité.

  • Démonter et nettoyer régulièrement le système de freinage pour éliminer les saletés (feuilles mortes, sel, boue) qui viennent s’y coller.
  • Graisser fréquemment tout ce qui peut l’être : chaine, capuchons des bougies, faisceau électrique.
  • Recharger la batterie ou, si nécessaire, la changer avant les grands froids, notamment si la moto est restée plusieurs jours sans rouler.

3 conseils pour rouler sous la neige

Pas facile d’apprendre à rouler sous (et sur) la neige, quand elle ne tombe que 3 ou 4 jours par an. Mieux vaut alors privilégier l’anticipation et la prudence.

  • Répartir la puissance du freinage entre les deux roues pour éviter de bloquer la roue avant.
  • Négocier les virages au plus près possible de la ligne médiane pour éviter les rives verglacées et suivre les ornières des voitures.
  • Limiter sa vitesse et conserver les pieds en dehors des étriers pour prévenir facilement les chutes.

Ces quelques conseils devraient vous permettre d’aborder l’hiver à moto en meilleure sécurité.

 

 

Laisser un commentaire