Le

Saint Valentin : Nissan paie le restaurant !

Saint Valentin Nissan

Messieurs, prenez un calendrier et regardez quel jour nous sommes. Maintenant, décalez votre regard à droite. Oui, vous avez vu, demain, ce sera le 14 février. Regardez maintenant le saint associé : Valentin. La fête des amoureux ! Mais là, catastrophe, vous n’avez rien prévu et tous les bons restaurants affichent complet (un vendredi soir en plus). Heureusement, Nissan pourrait vous rendre un chouette service.

La marque japonaise organise une originale opération avec son nouveau crossover Qashqai : la tournée #SOSsaintvalentin. Un exemplaire de l’auto circulera dans les rues de la capitale afin de distribuer des sésames pour un dîner en tête à tête aux meilleures tables de Paris.

Plusieurs étapes sont prévues dans la soirée. Et pour savoir où se situe ce Qashqai sauveur, il faudra être connecté à Twitter avec le compte @NissanFrance et le hashtag #SOSsaintvalentin. A chaque arrêt, un valentin ou une valentine pourra repartir avec un dîner pour deux offert par l’asiatique. On pourra même choisir sa table parmi celles sélectionnées par Nissan (il ne devrait donc pas y avoir que du japonais). Une petite rose sera même offerte en plus, si vraiment vous n’avez rien prévu (mais bon là, c’est de la goujaterie).

On vous conseille quand même d’avoir un plan B car si vous passez votre soirée à courir après une voiture dans les rues de Paris avec votre chéri(e) bien habillé(e) pour rien, vous risquez gros !

Avec ce dispositif, Nissan met en scène son Qashqai deuxième génération d’une façon originale, pour démontrer « la capacité de l’auto à appréhender la ville sous une nouvelle perspective, celle de l’innovation et de la réactivité en temps réel ».

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire