Le

Seat Leon X-Perience : break des champs

Seat Leon X-Perience - 8

Avant de lancer un vrai tout-terrain compact en 2016, Seat dévoile cette Leon ST déguisée en 4×4. La X-Perience sera présentée lors du Mondial de Paris à la rentrée.

Les crossovers et SUV cartonnent depuis plus de dix ans… mais la marque espagnole n’en propose toujours pas un dans sa gamme. Ce gros impair sera enfin réparé d’ici deux ans… et en attendant c’est un peu le système D. Seat vient d’imaginer ainsi un véhicule de loisirs à partir de sa Leon break.

La décoration a été revue avec la panoplie du parfait baroudeur. La carrosserie est généreusement recouverte de protections en plastique (boucliers, passages de roue, bas de caisse) et des éléments couleur aluminium sont visibles à l’avant et à l’arrière. La Leon X-Perience reçoit aussi d’inédites jantes de 18 pouces (en option).

Mais ce n’est pas juste du look puisque l’auto est dotée d’une transmission intégrale permanente, qui envoie une partie du couple sur l’essieu arrière lorsque les roues avant perdent de la motricité. L’X-Perience adopte aussi le système XDS qui permet dans un virage de freiner la roue intérieure qui patinerait.

A bord, la présentation est très légèrement revue. Le logo X-Perience est visible sur les seuils de porte et sur le volant, qui montre aussi des surpiqûres oranges. En option, on peut choisir des sièges mêlant cuir noir et alcantara marron. La Seat Leon X-Perience est une vraie déménageuse puisqu’elle propose un coffre de 587 litres. En rabattant la banquette arrière, la capacité grimpe à 1.470 litres.

Sous le capot, quatre motorisations. Un seul essence est disponible, il s’agit du 1.8 TSI 180 ch. Pour le diesel, on a le choix entre le 1.6 TDI 110 ch, le 2.0 TDI 150 ch et le 2.0 TDI 184 ch. Les 180 et 184 ch sont associés d’office à une boîte robotisée DSG et au système Drive Profile qui permet de faire varier selon trois modes (éco, confort et sport) différents paramètres : direction, accélérateur ou passages des rapports de boîte.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire