Le

Skoda : le concept Vision C en approche

Skoda Vision C Concept Teaser

La marque tchèque dévoilera le mois prochain l’étude de style « Vision C ». Derrière ce nom peu glamour se cache un coupé cinq portes qui préfigure l’évolution du design de Skoda… et peut-être une nouvelle déclinaison de l’Octavia.

Alors qu’elle vient tout juste de mettre en place un nouveau design, la firme de l’Est s’apprête déjà à le faire évoluer. Faut-il croire que la clientèle n’a pas suivi ? Pas vraiment, puisque Skoda précise qu’il ne repart pas d’une feuille blanche mais qu’il est question ici « d’approfondir » le nouveau langage stylistique de la marque.

Tout de même, on constate que Skoda souhaite avec la Vision C annoncer l’arrivée de produits dotés d’un design plus expressif, plus dynamique. Bref, avec de l’émotion ! Une valeur qui avait été complètement délaissée par Skoda depuis quelques années, notamment depuis la naissance de la Rapid en 2012, qui a été suivie par une foule de nouveautés au dessin ultra-sobre.

Le manque d’originalité était tout de même assumé chez Skoda. Des traits simples vieillissent mieux et les modèles de la marque tchèque n’ont jamais eu vocation à être exubérants. N’empêche, il fut un temps où la firme proposait des autos moins strictes visuellement, comme la deuxième génération de Fabia ou l’ancienne Octavia, ce qui n’avait pas fait fuir la clientèle, bien au contraire.

Skoda s’est surement rendu compte qu’on peut faire plus attirant visuellement tout en restant classique. Et c’est ce que devrait prouver la Vision C, annoncée aujourd’hui avec un teaser prometteur. Les traits seront toujours anguleux, mais le regard sera plus acéré, les flancs plus travaillés. Surtout, ce concept adopte une silhouette de coupé cinq portes moins conservatrice. Une future rivale de la BMW Série 4 Gran Coupé ? Peut-être, car Skoda ne cache pas avoir dans ses cartons un projet du genre, dérivé de l’Octavia.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire