Le

Skoda Octavia Scout – Genève 2014

Skoda Octavia Scout - 1

La déclinaison break de la Skoda Octavia va prendre la clef des champs avec cette version Scout au look « baroudeur ». Mais ce n’est pas juste de la frime : l’auto sera équipée d’une transmission intégrale pour pouvoir s’aventurer sereinement en hors-piste.

Les breaks et monospaces déguisés en 4×4 sont à la mode, mais tous ne sont pas capables de se débrouiller en dehors du goudron, la faute à l’absence… de quatre roues motrices. L’Octavia Scout n’est pas de ceux-là. La tchèque est dotée d’une transmission intégrale, avec un système de type coupleur Haldex 5. Celui-ci a même été amélioré par rapport à l’ancienne génération, avec par exemple un poids tracté augmenté de 25 % pour atteindre deux tonnes.

Mais plus intéressant, Skoda annonce que les capacités de traction et d’ascension ont été améliorées avec notamment des angles d’attaque et de sortie plus importants. La garde au sol est rehaussée de 33 mm par rapport à une Octavia classique.

Skoda n’oublie tout de même pas de soigner le design de l’auto. On retrouve les attributs classiques des véhicules tous-terrains : éléments en plastique foncé dans les boucliers, bas de caisse peints en noir, élargisseurs d’ailes, inserts argentés… Les inédites jantes de 17 pouces font parties de la dotation standard. A bord, un œil (très) attentif remarquera le nouveau volant en cuir à 3 branches.

Skoda déclare que deux motorisations diesel et une essence seront disponibles, sans donner plus de détails. Skoda précise juste que ces blocs seront 20 % plus économiques que ceux de la génération précédente.

La date de commercialisation n’a pas été encore communiquée. L’auto fera ses débuts en public au salon de Genève en mars, en même temps que le concept Vision C, qui donnera un avant-goût de l’évolution du style Skoda.

Skoda Octavia Scout - 3Skoda Octavia Scout - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire