Le

Skoda Octavia Scout : les prix

Skoda Octavia Scout - 2

Dévoilée lors du Salon de Genève en mars dernier, la version Scout de la troisième génération de l’Octavia arrive dans les concessions françaises. Prix de départ : 30.450 €.

La Scout, c’est la déclinaison « baroudeuse » de l’Octavia. Elle est basée sur la carrosserie break, qui adopte pour l’occasion un look de 4×4 : éléments en plastique brut dans les boucliers, élargisseurs d’ailes, inserts couleur aluminium. Les jantes 17 pouces ont un dessin inédit.

Mais ce n’est pas que de la poudre aux yeux puisqu’en France, l’Octavia Scout est uniquement proposée avec une transmission intégrale, de type Haldex 5, plus légère et plus compacte que celle de la génération précédente. Par rapport à une Octavia classique, la garde au sol a été relevée de 33 mm. Skoda précise que c’est une variante importante puisqu’elle représente 10 % des ventes de Combi dans l’Hexagone.

La Scout est commercialisée avec deux motorisations diesel. On a le choix entre le 2.0 TDI 150 ch, associé à une boîte manuelle, ou le 2.0 TDI 184 ch, couplé à une boîte double embrayage DSG6. Le premier est facturé 30.450 €, le second coûte 32.900 €. L’équipement est complet. Il intègre de série : la climatisation automatique bizone, le contrôle de la pression des pneus, le Pack Visibilité, le radar de stationnement arrière, le régulateur de vitesse ou encore les rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrants. Les tapis de sol sont aussi livrés d’office. Logique pour un véhicule prévu pour faire du hors piste !

On attend de voir maintenant si Skoda ne va pas craquer et proposer des Scout deux roues motrices, moins chères, pour ceux qui aiment le look SUV mais n’ont pas besoin de la transmission intégrale.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire