Le

Skoda Yeti Monte Carlo

Skoda Yeti Monte Carlo - 1

Depuis 2011, Skoda propose une série spéciale « permanente » de la Fabia, la Monte Carlo. Un véritable succès puisqu’elle a représenté l’année dernière 45 % des ventes de la citadine en France ! On se demande alors pourquoi la marque tchèque n’a pas eu l’idée avant de proposer d’autres Monte Carlo.

Le Yeti est donc le deuxième modèle à recevoir le traitement Monte Carlo. Cette version s’ajoute à la gamme existante et offre selon les termes de la firme « une alternative chic et branchée » aux modèles traditionnels. Son allure est aussi typée sport… même si on est loin du look rallye vu récemment avec le concept Xtreme !

La Monte Carlo se distingue des autres Yeti par de nombreux éléments de style distinctifs « mis au point par le centre de design Skoda » (oui car apparemment Peugeot n’a pas voulu). De nombreuses pièces sont ainsi peintes en noir : grille de calandre, prise d’air centrale, jantes alliage 17 pouces, toit, barres de toit et diffuseur. Les vitres arrière sont surteintées. L’effet est plutôt sympathique avec la couleur rouge du modèle de présentation.

A bord, on a des seuils de portes en aluminium, un pédalier du même métal, une sellerie tissu inédite mêlant le gris, le rouge et le noir, un volant sport 3 branches en cuir avec un méplat, un levier de vitesses et un frein à main en cuir avec surpiqûres rouges. L’équipement est complet avec entre autres : climatisation automatique bi-zone, antibrouillards avec éclairage d’angles, aide au stationnement arrière ou rétroviseurs extérieurs chauffants, réglables et rabattables électriquement.

LES PRIX :

  • 1.2 TSI 105 ch BVM6 : 23.000 euros (DSG7 + 1.560 euros)

  • 1.4 TSI 122 ch BVM6 : 23.970 euros (DSG7 + 1.560 euros)

  • 2.0 TDI 110 ch BVM5 : 25.850 euros (4X4 BVM6 + 3.120 euros)

  • 2.0 TDI 140 ch BVM6 : 27.070 euros (4X4 + 3.000 euros ; 4X4 DSG6 + 4.560 euros)

  • 2.0 TDI 170 ch BVM6 4X4 : 31.400 euros (DSG6 + 1.560 euros)

Skoda Yeti Monte Carlo - 3 Skoda Yeti Monte Carlo - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire