Le

Toyota Auris Feel!

Toyota Auris

Des séries spéciales, il y en a toute l’année, même en plein cœur de l’été ! La preuve avec Toyota et sa compacte Auris.

En ce début août, la marque japonaise lance l’Auris « Feel! », disponible en berline et en break Touring Sports, avec un large choix de motorisations. La Feel! est basée sur le niveau de finition Dynamic et ajoute les vitres arrière et lunette surteintées, les sièges avant sport et le pack Confort.

Ce dernier comprend l’allumage automatique des phares, le capteur de pluie, le rétroviseur intérieur électrochrome, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement et l’accès/démarrage sans clé. Seulement trois options sont proposées : radar de stationnement arrière (320 €), filet de séparation coffre-habitacle sur le break (150 €) et le Toyota Touch & Go 2, le système de navigation à écran tactile avec info trafic et cartographie européenne (600 €).

Côté décoration, on a des jantes alliage 16 pouces spécifiques et une planche de bord en finition cuir noir. Cette série spéciale est proposée avec une couleur de carrosserie inédite, nommée Bleu Ardoise. On a aussi le choix entre Blanc Pur, Gris Aluminium, Gris Platine et Sépia.

Côté motorisations, pour l’essence, on a deux blocs de 100 et 132 ch. Pour le gazole, c’est 90 ou 124 ch. La Feel est aussi disponible avec la version hybride de 136 ch. Le surcoût par rapport à la Dynamic est de 500 €. C’est donc plutôt intéressant car le pack Confort coûte à lui seul 600 €.

Les PRIX :

Essence > 100 VVT-i : 21.950 €, 132 VVT-i : 22.750 €, Hybride 136 ch : 25.950 €

Diesel > 90 D-4D : 23.600 €, 124 D-4D : 25.050 €

Prix pour la berline. Break + 1.100 €.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire