Le

Toyota va embaucher en France

Toyota Yaris

Suite au succès commercial de sa citadine Yaris, et notamment de sa version hybride, le constructeur japonais va recruter plus de 500 opérateurs de production.

Pour Toyota, une bonne nouvelle en chasse une mauvaise. La firme asiatique vient d’annoncer que son usine française, située à Onnaing, près de Valenciennes, dans le nord de la France, allait revoir à la hausse sa capacité de production pour répondre à la forte demande du modèle Yaris.

Koreatsu Aoki, président de « Toyota Motor Manufacturing France » déclare ainsi : « Les prévisions de vente nous conduisent à augmenter notre production de l’ordre de 15 % pour 2014, soit un volume de production de 220 000 unités. »

Conséquence heureuse, la marque va mettre en place dans son usine une troisième équipe, qui travaillera de nuit. Cette nouvelle organisation nécessitera le recrutement de plus de 500 opérateurs de production, portant les effectifs à plus de 4000 personnes. Si Toyota ne donne pas de chiffre, une très large majorité des contrats (peut-être même la totalité) devrait être de l’intérim car la marque précise qu’elle travaillera en partenariat avec trois acteurs nationaux du travail temporaire ainsi qu’une agence de Valenciennes pour les recrutements.

1100 Yaris par jour seront ainsi produites, contre 840 actuellement. Les nouvelles recrues vont bénéficier d’un processus de formation de quatre semaines, avec à la clef une qualification professionnelles (équipier autonome de production industrielle).

Le site d’Onnaing vient de fêter ses 13 ans. Il a à ce jour fabriqué plus de 2,4 millions de Yaris, vendues sur le marché européen et le marché nord américain. Un joli succès pour cette japonaise made in France. Quand une entreprise asiatique donne du travail à 4000 personnes chez nous, bizarrement les détracteurs de la délocalisation se font discrets.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire