Le

Toyota rappelle près de deux millions de Prius

Toyota Prius

Nouvelle campagne de rappel gigantesque pour Toyota. Et cette fois, c’est l’un des porte-drapeau de la marque qui est concerné : la berline hybride Prius. 1,9 million de voitures  sont concernées, un peu plus de 15 600 sont en France.

Toyota commence à être abonné aux vastes campagnes de rappel. Ce n’est jamais bien bon pour l’image même si au final cela ne fait pas fuir les clients : le japonais a été numéro 1 des ventes dans le monde en 2013 et espère être le premier groupe automobile qui passera le cap des 10 millions d’unités écoulées en une année.

Après quelques scandales, avec notamment l’affaire de la pédale d’accélérateur coincée en 2009, la firme japonaise ne veut plus prendre de risque et rappelle ses autos au moindre soupçon. Cette fois, c’est la Prius qui est touchée. La pionnière des modèles hybrides fait partie des têtes de gondole de Toyota.

Le souci concerne le logiciel de pilotage du système hybride, qui peut dans le pire des cas arrêter la voiture. Toyota précise que l’arrêt ne s’effectue pas net, mais petit à petit. Sur les autos concernées, lors de fortes sollicitations, les caractéristiques du logiciel peuvent être amenées à mettre le véhicule en mode sécurité, ce qui limite la puissance, voire coupe le système hybride.

Sur les près de deux millions de voitures touchées, plus de la moitié sont au Japon, 700 000  se trouvent aux Etats-Unis et 130 000 en Europe. Pour la France, 15 616 Prius seront rappelées, des autos produites entre janvier 2009 et février 2014. L’opération de reprogrammation du logiciel prend 40 minutes.

La marque a été alertée par un peu plus de 400 cas recensés dans le monde, précisant qu’à ce jour aucun accident causé par ce souci technique n’était à signaler.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire