Le

Toyota Verso S : petit restylage

Toyota Verso S 2014 -1

Le mois dernier, Toyota a offert à la Yaris un nouveau visage, inspiré de celui de l’Aygo seconde génération. Aujourd’hui, le constructeur japonais se penche sur son petit monospace Verso S. Mais les changements sont cette fois bien moins visibles. 

Pas de miracle pour le Verso S. Ce modèle est arrivé dans les concessions Toyota il y a trois ans, à un moment où les petits monospaces n’étaient déjà plus très appréciés, ringardisés par les crossovers. Ses ventes sont donc assez confidentielles chez nous.

Toyota aurait pu alors le revoir en profondeur pour le relancer. Mais le japonais se doute que cela est peine perdue et a préféré se contenter du service minimum. Les changements apportés au design sont donc légers. Un œil exercé remarquera surtout le nouveau dessin de la calandre, cerclée de chrome. Les incontournables feux de jour à diodes font désormais partie de la dotation de série.

A l’arrière, il y a un nouvel habillage pour les feux, équipés de LED. Le millésime 2014 inaugure une nouvelle couleur bronze et d’inédites jantes de 16 pouces. A bord, quasiment rien ne change. Toyota a juste revu quelques habillages. Les clients auront le choix entre deux ambiances : noire ou bi-ton noir/marron.

L’équipement est enrichi avec la surveillance de la pression des pneumatiques. Dès le milieu de gamme, le Verso S est doté du Toyota Touch 2, qui comprend un écran couleur tactile 6,1 pouces, la connectivité Bluetooth, une prise USB et une caméra de recul.

Aucun changement n’est annoncé pour la partie technique. Le Verso S est disponible avec un essence 1.3 VVT-i de 100 ch et un diesel 1.4 D-4D de 90 ch. Les ventes débuteront cet été.

Toyota Verso S 2014 -2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire