Le

USA : bientôt une nouvelle limousine présidentielle

Cadillac limousine président USA

Il y a quelques jours, on apprenait que l’Elysée souhaitait renouveler son parc automobile avec des Renault Zoé électriques. Aux USA aussi, on cherche une nouvelle auto pour la Maison Blanche. Mais d’un tout autre genre. 

Dans deux ans et demi, les américains vont élire un nouveau président. Celui-ci aura la chance d’avoir dès le début de son mandat une limousine présidentielle flambant neuve, qui viendra remplacer l’actuelle, en service depuis 2009. Surnommé « The Beast », ce modèle était une création unique basée sur une plate-forme de truck, avec l’apparence d’une Cadillac DTS allongée.

L’appel d’offres pour la suivante a été lancé vendredi. Il a été publié sur le site internet officiel du gouvernement américain. Le contrat sera attribué le 29 août prochain, après analyse des différentes candidatures par le gouvernement. La nouvelle limousine devra être opérationnelle en 2017.

Evidemment, rares sont les constructeurs qui vont pouvoir tenter leur chance puisqu’il faut avoir son siège social sur le sol américain pour que le dossier soit validé. En clair, pour l’instant, seuls Chrysler, Ford et General Motors sont vraiment en mesure de rentrer dans la course… ce qui est tout à fait logique. Le président américain ne va pas rouler en japonaise. Après, une petite marque pourrait créer la surprise. Pourquoi pas le spécialiste de l’électrique Tesla, même si le zéro émission est difficilement compatible avec un véhicule blindé, qui pèse au moins cinq tonnes !

Ce qu’on demande aux constructeurs, c’est de surtout imaginer un design pour la voiture car la partie technique sera développée en très grande partie par les Services Secrets.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire