Le

Ventes 1er trimestre : PSA et Renault font le bilan

Citroën C5 CrossTourer - 6

Les deux groupes français viennent de dévoiler leurs résultats commerciaux et financiers du premier trimestre de l’année. De chaque côté, les ventes sont en hausse (grâce notamment à un rebond en Europe) et le chiffre d’affaires est stable.

Au niveau mondial, les immatriculations du groupe Renault augmentent de 5,1 %, à 636 239 unités. PSA fait mieux avec 726 000 ventes, soit une hausse de 7,7 %. Le duo Peugeot-Citroën est en forme en Europe (+ 16 %) et en Chine (+ 18,3 %) mais est freiné par ses résultats en Amérique Latine (- 14,5 %) et en Russie (- 7,9 %).

Parmi les succès du groupe, on trouve la nouvelle 308 (70 000 commandes depuis son lancement, plus que les objectifs) et le 2008 (40 000 ventes au premier trimestre). Peugeot et Citroën voient l’avenir d’un bon œil avec le lancement de nombreuses nouveautés : 108, C1 et C4 Cactus en Europe, 408 et DS 5LS en Chine.

En face le losange est aussi très satisfait de ses résultats sur le Vieux Continent (+ 17,7 %). La part de marché du groupe (VP et VU) grimpe de 0,8 point, à 9,7 %. Le duo Renault-Dacia est en forme en Espagne (+ 21,4 %), en Italie (+37,4 %). Les ventes ont été doublé au Royaume-Uni suite au lancement réussi de la marque low-cost.

Dans le détail, la part de marché de Renault est de 7,2 %, celle de Dacia de 2,5 %. Le losange reste leader sur le marché des utilitaires avec une PDM de 13,7 %. Les trois meilleures ventes du groupe sont la Clio (76 000 immatriculations), le Captur (41 500) et la Sandero (39 000).

A l’international, Renault est content de ses scores dans la Région Amérique (+ 8,9 %), avec notamment une hausse de 21,8 % au Brésil. Le groupe est quasiment stable en Russie (- 3,7 %) mais chute dans la région Asie Pacifique (- 30 %) en raison de la situation en Iran et de la baisse du marché Indien.

Côté argent, le chiffre d’affaires du Groupe Renault atteint 8,26 milliards d’euros (stable). Pour la division automobile, il est de 7,73 milliards (- 0,1 %). De son côté, PSA annonce un CA global de 13,3 milliards (+ 1,9 %), dont 8,9 milliards pour la division automobile (+ 2 %). Les résultats sont pénalisés par l’impact négatif des changes.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire