Le

Vidéo : une Mustang en puzzle à taille réelle !

Ford Mustang Dubaï

Pour célébrer l’ouverture de sa nouvelle filiale dédiée aux marchés du Moyen-Orient et de l’Afrique, Ford a exposé une Mustang sur la plus haute tour du monde à Dubaï.

Voilà une news qui devrait vous rappeler des souvenirs. Le 17 avril dernier, Ford avait déjà installé une Mustang cabriolet sur la terrasse de l’Empire State Building à New York. La date de l’événement n’avait pas été choisie au hasard : l’auto fêtait ce jour-là ses 50 ans ! Une petite prouesse puisque le modèle avait dû être découpé en petits morceaux pour être acheminé via les ascenseurs.

La Mustang « puzzle », un cabriolet jaune de nouvelle génération, est donc de retour, au Moyen-Orient. L’auto a été présentée au Burj Kalifa, la tour la plus haute du monde, qui culmine à plus de 800 mètres ! La pony-car n’a pas atteint cette altitude puisqu’elle s’est arrêtée au 112ème étage, à 399 mètres du sol. Ici aussi, il a fallu monter la voiture en pièces détachées. Les hommes de Ford ont ensuite passé une nuit pour reconstituer l’auto. Une vidéo nous montre l’opération.

Avec cet événement, Ford veut mettre un coup de projecteur sur ses ambitions dans les marchés d’Afrique et du Moyen-Orient. Les ventes d’autos devraient dans ces régions augmenter de 40 % d’ici 2020. Le constructeur américain veut donc avoir sa part du gâteau et va lancer 25 modèles d’ici deux ans, dont la Mustang. Exposer la pony-car à Dubaï, c’est aussi pour lui une manière de montrer que la Mustang est maintenant une auto mondiale.

Elle arrivera en France courant 2015, avec deux moteurs : un quatre cylindres Ecoboost de 314 ch et un V8 5.0 de 418 ch.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire