Le

Vidéo : le nouveau Gymkhana de Ken Block !

Gymkhana 7

Pour les amateurs de glissades automobiles, c’est Noël avant l’heure ! Ken Block vient de mettre en ligne le septième épisode de son célèbre « Gymkhana », tourné dans les rues de Los Angeles. Et c’est parti pour 10 minutes de folles acrobaties… et de gomme cramée.

Doit-on encore présenter Ken Block ? Cet américain de 46 ans est à la base un pilote de rallye, qui partage son temps entre diverses compétitions, dont le WRC ou le Global RallyCross. Mais il est bien plus connu pour ses vidéos où on le voit réaliser des figures spectaculaires au volant de bolides surpuissants, les fameux Gymkhana.

Le septième épisode vient d’être publié sur le Net ! Après le circuit de Montlhéry en France, les studios Universal à Hollywood ou encore les rues de San Francisco, Ken Block s’est promené dans Los Angeles avec une nouvelle monture. La Ford Fiesta a été remplacée par une Mustang. Mais pas question de faire la promo de la nouvelle génération : Ken Block s’amuse aux commandes d’un modèle de 1965… gonflé à 845 ch !

L’auto est dotée de quatre roues motrices… et on le découvre dès le début de la vidéo. Pour la scène d’ouverture, Ken Block fait hurler le moteur mais la voiture est attachée ! Les pneus dégagent alors un panache de fumée impressionnant. Le pilote s’élance ensuite à travers la Cité des Anges, passant dans Chinatown, le quartier financier…

On retrouve les ingrédients de base d’un bon Gymkhana avec des dérapages très contrôlés et des épingles prises au centimètre près. Clou du spectacle : la Mustang arrive à se glisser sous une voiture rebondissante ! Le périple se termine au niveau du célèbre panneau Hollywood, avec une belle vue sur L.A.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire