Le

Vidéo : Smart s’amuse au passage-piéton

Feu Rouge

Smart a décidé de « s’attaquer » à une incivilité fréquente en ville : les piétons qui n’attendent pas le bon moment pour traverser au niveau d’un carrefour avec des feux tricolores. En utilisant l’humour bien évidemment.

Vous êtes du genre à râler contre les personnes qui traversent n’importe comment en ville, surtout celles qui ne respectent pas le fameux petit bonhomme rouge. Mais avouez, vous avez déjà été l’une d’elles ! La raison de ce petit manquement au code de la route est annoncée dès le début de la vidéo mise en ligne sur Youtube par Smart : personne n’aime attendre… surtout sans rien faire. On a l’impression que ce temps perdu au bord de la route va tout changer à notre avenir. Quelques secondes de retard et notre monde s’écroule.

Pour inciter les gens à bien s’arrêter au feu piéton rouge, Smart, qui vient de présenter les nouvelles Fortwo et Forfour, a donc mis au point une petite astuce. L’idée : divertir les gens pendant le moment d’attente. La technique : faire danser le bonhomme ! Petit plus du dispositif : ce n’était pas une chorégraphie enregistrée, identique à chaque feu rouge. La petite danse était créée en direct par des passants qui se trémoussaient dans une grosse boîte située à proximité du carrefour. La scène s’est déroulée à Lisbonne (Portugal). Le bonhomme vert, qui restait stoïque, devait être jaloux.

Et selon Smart, le dispositif s’est révélé très efficace puisque 81 % de personnes en plus se sont arrêtées au moment du feu rouge… et ont aimé attendre. On imagine quand même que l’effet de surprise et le côté attraction ont bien aidé mais cela peut donner des idées à des municipalités.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire