Le

BMW invente la voiture qui drifte seule !

BMW M235i drifte seule

On dit souvent qu’on n’arrête pas le progrès. On va peut-être bientôt rajouter que cette fois on devrait. A l’occasion du Salon CES de Las Vegas, BMW a dévoilé un étonnant prototype, développé à partir de la nouvelle Série 2 Coupé.

A la base, c’est une voiture autonome, comme on commence à en voir de plus en plus dans ce genre de rendez-vous portés sur la technologie. L’auto se déplace seule dans la circulation, sans que le conducteur n’ait à intervenir sur les commandes. Sauf que cette petite allemande pousse le bouchon un peu plus loin.

Elle est en effet capable de drifter toute seule. L’électronique gère les savants dosages de freinage, d’accélérateur et de direction pour faire glisser la voiture sur un circuit. Vous vous demandez peut-être à quoi cela sert-il ?

Evidemment, à pas grand chose d’un premier abord, si ce n’est à amuser la galerie. D’autant que le drift est un art que l’on souhaite pratiquer soi-même par pur plaisir… et par fierté. L’idée plus générale est de montrer le potentiel de l’électronique, à quel point il peut servir la sécurité. BMW montre de cette manière que son véhicule serait capable de réagir en cas de perte de contrôle dans des conditions d’adhérence difficiles.

La marque allemande a ainsi fait une autre démonstration : un slalom à vitesse très élevé pour prouver que la voiture garde toujours son cap et son équilibre. BMW précise tout de même que la législation empêchait pour l’instant de transposer en grande série la plupart des technologies équipant cette M2535i très spéciale.

En matière de sports mécaniques, il existe déjà des contrôles du matériel pour savoir si tout est réglementaire. Il faudra bientôt contrôler l’électronique de la voiture pour savoir… si elle ne conduisait pas à la place du pilote.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire