Le

En voiturette sur l’autoroute !

Voiture sans permis Aixam

Sur l’autoroute, quand il s’agit de contrôles de vitesse, les gendarmes interviennent surtout sur des grands excès. Mais ils leur arrivent parfois d’arrêter des véhicules… trop lents.

L’histoire s’est passée ce week-end. Une Brigade d’Intervention Rapide a interpellé une automobiliste qui circulait sur l’autoroute A75, qui relie Clermont-Ferrand et Montpellier, à hauteur de la Cavalerie, une commune située dans l’Aveyron. L’automobiliste était au volant d’une voiture sans permis, un véhicule qui selon la loi ne dépasse pas les 45 km/h et n’est pas autorisé à s’aventurer sur les voies rapides.

La voiturette a été rapidement signalée par d’autres automobilistes, l’axe étant particulièrement chargé en ce long week-end du 15 août. Il faut dire que la situation, qui d’un premier abord semble amusante, était très dangereuse, l’auto étant plongée au cœur d’une circulation où la limitation est de 130 km/h.

La personne âgée au volant de la voiturette a été verbalisée mais les gendarmes ont été compréhensifs avec une amende de seconde classe (22 euros). La circulation sur les axes interdits aux voitures sans permis est en temps normal punie par une contravention de cinquième classe (1.500 euros). La conductrice a expliqué qu’elle utilisait un GPS où elle avait bien mentionné qu’elle voulait éviter les routes à péage. Mais l’A75 est en grande majorité gratuite… Les hommes en bleu ont été convaincus par la bonne foi de cette dame.

On n’imagine qu’ils n’ont eu aucun mal à la rejoindre s’ils étaient au volant d’une Renault Mégane RS de 265 ch, un bolide qui atteint les 250 km/h.

Source : Centre Presse Aveyron

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire