Le

Alltrack : la Volkswagen Golf à la sauce SUV

Volkswagen Golf Alltrack - 2

Entre les modèles simplement déguisés en baroudeur, nommés Cross, et les vrais SUV, Volkswagen propose les Alltrack, des breaks au look de tout-terrain équipés d’une transmission intégrale. Après la Passat, voici la Golf, qui sera dévoilée en première mondiale au Salon de Paris.

La mode des familiales qui se prennent pour des SUV continue de sévir. Mais contrairement à la majorité des modèles de ce type, comme les Dacia Lodgy et Dokker présentés la semaine dernière, la Golf Alltrack est dotée d’office de quatre roues motrices. La transmission intégrale 4MOTION de l’auto fait varier la répartition du couple entre les deux essieux.

Celui de l’avant est privilégié pour économiser le carburant mais dès que le besoin se fait sentir, pratiquement 100 % du couple peut être envoyé vers l’arrière. La garde au sol a été rehaussée de 20 mm. La Golf Alltrack est dotée du système XDS, qui dans un virage freine les roues du côté intérieur pour améliorer l’adhérence dans la courbe.

La Golf Alltrack sera proposée avec quatre motorisations. Les amateurs d’essence n’auront pas de choix : ce sera obligatoirement le 1.8 TSI de 180 ch, équipé de série de la boîte DSG 6 rapports. Pour le diesel, on trouve le 1.6 TDI 110 ch, le 2.0 TDI 150 ch et le 2.0 TDI 184 ch.

L’auto adopte un look champêtre avec de nouvelles protections de carrosserie tout autour du véhicule, même au niveau des passages de roue. La prise d’air dans le bouclier a été redessinée et intègre une lame argentée. Des skis de protection couleur alu sont visibles à l’avant et à l’arrière. L’auto est dotée de jantes spécifiques de 17 pouces. A bord les changements sont plus discrets : housses de sièges personnalisées marquées Alltrack, décors Dark Magnesium sur la console centrale, volant en cuir…

Le prix est encore inconnu. Les livraisons débuteront en début d’année prochaine.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire