Le

La Volkswagen Golf fête ses 40 ans

Volkswagen Golf Edition 40

La plus célèbre des compactes a soufflé cette année ses 40 bougies. Pour marquer le coup, Volkswagen commercialise une série limitée de l’auto, nommée Edition 40.

Seulement 400 exemplaires (numérotés) seront mis en vente en France. L’Edition 40 est basée sur la finition haut de gamme Carat, déjà richement équipée, avec notamment le freinage automatique, le régulateur de vitesse adaptatif, la navigation ou les rétroviseurs rabattables électriquement.

L’Edition 40 bénéficie d’un look spécifique, avec des jantes 18 pouces R-Line, un kit carrosserie R-Line, un diffuseur intégrant des sorties d’échappement chromées, des projecteurs bi-xénon directionnels et des feux arrière LED teintés.

A l’intérieur, on trouve aussi des éléments de décoration issus du catalogue R-Line : pédalier en acier inoxydable, volant avec méplat et insert chromé, sellerie cuir Vienna noire… L’Edition 40 se dote d’un ciel de pavillon noir, d’habillages « Black Lead Grey » sur le tableau de bord et les portes et de baguettes de seuil de portes avant en acier inoxydable. L’équipement gagne la caméra de recul, la direction progressive (empruntée à la GTI) ou encore les sièges chauffants.

L’Edition 40 peut être commandée avec tous les moteurs proposés sur la Carat. On a ainsi le choix entre trois blocs essence (1.2 TSI 105 ch, 1.4 TSI 122 ch, 1.4 TSI 150 ch) et deux diesel (1.6 TDI 105 ch et 2.0 TDI 150 ch). Toutes les motorisations sont disponibles avec la boîte double embrayage DSG. Les blocs gazole existent en quatre roues motrices 4MOTION.

Les équipements en plus ont une valeur de 6.500 € mais sont facturés 3.800 €. L’avantage client est donc de 2.700 €. Le prix de départ de l’Edition 40 est de 28.690 €.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire