Le

Volkswagen Golf SW Cup

Volkswagen Golf SW Cup

Commercialisée il y a un peu plus d’un an, la déclinaison break de la septième génération de Golf fait l’objet d’une série spéciale « Cup », riche en équipements. L’avantage client est d’environ 1.000 euros.

La version Cup est basée sur la finition Confortline. Elle est d’ailleurs proposée avec toutes les motorisations de cette dernière, à l’exception du BlueMotion 87 g. Pour l’essence, on a donc le choix entre le 1.2 TSI 105 ch et le 1.4 TSI 122 ch. Pour le gazole, il y a le 1.6 TDI en 90 ou 105 ch et le 2.0 TDI 150 ch. Tous ces moteurs, sauf le TDI 90, sont disponibles avec la boîte robotisée DSG, à 6 ou 7 rapports.

Logiquement, la base en équipements de la Cup est la même que celle de la Confortline, avec la climatisation automatique, le pack Visibilité, les antibrouillards avec éclairage statique d’intersection, le radar de stationnement avant/arrière ou encore le système audio avec écran couleur 5,8 pouces, ports USB, lecteur carte SD.

La Cup rajoute le pack Voyage, qui comprend le toit ouvrant panoramique, les vitres arrière surteintées et les rétroviseurs rabattables électriquement. L’auto reçoit des jantes alliage 16 pouces spécifiques. A bord, on trouve une sellerie inédite et des tapis de sol. L’inscription Cup est visible sur les ailes avant et les seuils de porte.

La Cup coûte 200 euros de plus que la Confortline mais propose 1.210 euros d’équipements supplémentaires. L’avantage client est donc de 1.010 euros. Le prix de départ de l’essence est de 24.170 euros, pour le diesel c’est 26.510 euros. Il est déjà possible de passer commande dans les concessions Volkswagen.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire