Le

Volkswagen Jetta restylée – Salon New York 2014

Volkswagen Jetta 2014 - 6

La Jetta, vous connaissez ? Il s’agit de la berline compacte de Volkswagen, dérivée de la Golf. En Europe, ses ventes sont confidentielles. Mais au niveau mondial, c’est l’auto la plus vendue du groupe allemand. 925 000 unités ont été livrées l’année dernière. La Jetta est numéro 1 des immatriculations VW en Amérique depuis des décennies. Elle a donc logiquement choisi le Salon de New York pour faire sa mue.

Plusieurs éléments à l’extérieur ont été changés… mais cela se voit à peine ! On remarque surtout la présence d’une nouvelle prise d’air. La calandre est désormais dotée de trois barrettes et les optiques intègrent l’incontournable éclairage de jour à LED. A l’arrière, un œil attentif notera la nouvelle malle et le nouvel habillage des feux.

Volkswagen précise que l’aérodynamique a été améliorée, avec une résistance à l’air réduite de 10 %. La Jetta 2014 adopte un volet de calandre à ouverture et fermeture automatiques. Si la température du liquide de refroidissement chute en dessous d’un seuil de température prédéfini, le volet se ferme, afin de réduire les consommations.

A bord, les gros changements se trouvent face au conducteur. Celui-ci a devant les yeux un nouveau volant et une instrumentation redessinée, tous deux inspirés par la dernière Golf. La Jetta met d’ailleurs à jour son équipement en empruntant des technologies à la compacte. La berline adopte ainsi une surveillance des angles morts, un avertisseur anti-collision avant ou encore une alerte de véhicule en approche lorsque vous sortez d’une place de parking en marche arrière.

Fait rare, Volkswagen met en avant à New York la nouvelle motorisation 2.0 TDI Clean Diesel de 150 ch, qui peut être associée à une boîte manuelle ou une automatique double embrayage DSG. La marque indique au passage qu’actuellement quatre véhicules diesel sur cinq immatriculés aux USA sont issus du groupe VW. La marque continue tout de même de proposer davantage d’essence, avec trois blocs de 115, 170 et 210 ch.

L’auto devrait arriver en Europe d’ici la fin de l’année.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire