Le

Volkswagen : le Caddy remis à jour

Volkswagen Caddy 2015 - 5

Volkswagen parle de nouvelle génération (la quatrième). Mais en réalité, il est plutôt question d’un gros restylage, avec des parties avant et arrière ainsi qu’une planche de bord redessinées.

Le Caddy actuellement présent dans les concessions Volkswagen est né il y a onze ans puis a été légèrement restylé en 2010. Pour mettre au point le nouveau modèle, la marque allemande a fait simple… et économique. Elle n’est pas partie d’une feuille blanche mais a simplement remodelé en profondeur l’auto.

La face avant est inédite avec un design sans surprise, très proche des dernières productions de la marque. La calandre agrandie est prolongée par des optiques étirées. Le bouclier adopte un style plus soigné. Au niveau du profil, on remarque les nouveaux rétroviseurs, plus petits, moins typés camionnette. A l’arrière, le hayon est inédit et intègre un becquet. Les optiques et le bouclier ont également été redessinés.

La planche de bord a aussi été profondément restylée. Le dessin est plus horizontal, avec des aérateurs rectangulaires reliés par une baguette décorative. L’équipement progresse avec des technologies inédites dans la catégorie des ludospaces comme le système de freinage d’urgence en ville, le passage automatique des feux de route/feux de croisement, la caméra de recul ou encore l’aide au créneau.

Il y a aussi du nouveau sous le capot. Côté diesel, le 1.6 TDI (75 et 102 ch) passe à la trappe. Volkswagen ne propose plus qu’un quatre cylindres 2.0 TDI, décliné en 75, 102, 122 (avec transmission intégrale 4MOTION) et 150 ch. Pour l’essence, le choix se fera entre 1.2 TSI 84 ch et 1.4 TSI 125 ch. Un nouveau 3 cylindres 1.0 102 ch sera lancé plus tard.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire