Le

Volkswagen Passat GTE : hybride sportive

Volkswagen Passat GTE - 1

Dévoilée début juillet, la huitième génération de la Passat s’apprête à prendre son premier bain de foule au Mondial de l’Automobile. Volkswagen profitera du Salon parisien pour dévoiler la version hybride rechargeable de sa nouvelle familiale, la GTE.

A la manière de sa petite sœur Golf, la Passat veut ratisser large. Elle sera donc proposée avec une grande gamme de motorisations, essence et diesel. Et pour séduire les écolos, la firme allemande lancera aussi la GTE, une hybride plug-in.

Cette variante combine un bloc TSI 1.4 de 156 ch à un moteur électrique qui fournit jusqu’à 115 ch. La puissance cumulée est de 218 ch maxi, avec un couple de 400 Nm. La boîte de vitesses est une double embrayage 6 rapports. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 8 secondes, une bonne valeur qui explique le patronyme évoquant les sportives de la marque (GTI et GTD).

La Passat GTE peut parcourir jusqu’à 50 km en mode électrique (avec une vitesse maximale de 130 km/h.) Le cycle d’homologation européen étant très favorable à ce genre de véhicule, la GTE annonce une consommation de moins de 2 l/100 km. Les rejets de C02 sont en-dessous de 45 g/km. Selon VW, l’autonomie sera supérieure à 1.000 km. L’allemand donne en exemple un aller/retour Paris/Londres sans refaire le plein.

La Passat GTE sera lancée au cours du second semestre 2015. Elle sera disponible en berline et en break. Esthétiquement, elle se reconnaît à son bouclier avant spécifique, avec des prises d’air latérales intégrant un crochet lumineux. A l’arrière, les sorties d’échappement sont cachées. La trappe pour la prise permettant la recharge de la batterie est dissimulée dans la calandre. Cette dernière reçoit une baguette bleue.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire