Le

Volkswagen Scirocco restylé – Salon Genève 2014

Volkswagen Scirocco 2014 - 12

Véhicule de niche vendu en petite quantité, le Scirocco est le parfait exemple du modèle qui aura une longue vie pour faire des économies. Alors qu’il va fêter ses six ans, le coupé compact de Volkswagen se contente donc d’un petit restylage, pour tenir encore au moins trois ans.

Le Salon de Genève sera placé sous le signe du restylage pour la marque allemande ! Après la Polo, c’est en effet au tour du Scirocco de passer sur le billard. Hasard ou non, cette refonte intervient 40 ans après la présentation du premier modèle.

Esthétiquement, pas de révolution. Au niveau de la face avant, la forme de la calandre et des optiques n’a pas changée. VW a tout de même revu l’intérieur de ces dernières, avec l’incontournable signature lumineuse à base de diodes. Le bouclier est en revanche inédit. Il s’inspire de celui de la Golf GTI. Surprise, et fait rare pour un restylage, c’est l’arrière qui évolue le plus… même si cela ne saute pas aux yeux. Mais les designers ont tout changé : le hayon, qui adopte un pli de carrosserie qui se prolonge dans les nouveaux feux, et le bouclier.

C’est à l’intérieur que le poids des années se fait le plus sentir. La Scirocco avait repris sa planche de bord à la Golf V, née en 2003. La présentation reste quand même dans le coup et l’ambiance se fait plus sportive avec l’installation au-dessus de la console centrale d’un bloc compteurs supplémentaire, avec température d’huile, pression turbo et chronomètre. Les systèmes multimédia sont mis à jour.

Il y a plus de nouveautés sous le capot. Tous les blocs sont mis aux normes Euro 6 et annoncent des consommations en baisse (jusqu’à 19 % de moins). Pour l’essence, le moteur d’accès 1.4 TSI gagne 3 ch (125 ch). Au dessus, on trouve un 2.0 TSI en 180 ou 220 ch. Les blocs diesel 2.0 TDI revoient leur puissance à la hausse. Ils annoncent désormais 150 et 184 ch au lieu de 140 et 177 ch.

Tout en haut de la gamme Scirocco, on retrouve la version sportive R, équipée d’un bloc 2.0 TSI de 280 ch. La R adopte un look spécifique, avec notamment un bouclier avant aux prises d’air agrandies.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire