Le

Volvo : le plein de séries spéciales

Volvo V40 Ocean Race

Pour le Salon de Genève, Volvo fait le plein de séries spéciales. La marque suédoise proposera d’un côté les V40 Cross Country et XC 60 « Ocean Race », de l’autre les V70 et XC 70 « Edition ».

La prochaine édition de la Volvo Ocean Race sera lancée le 4 octobre prochain. Cette course de bateaux est l’une des plus éprouvantes au monde. Elle traverse 11 villes dans 11 pays, les équipes parcourant 39 739 miles nautiques, soit plus de 71 000 km. Le constructeur suédois célèbre l’événement en dévoilant une série spéciale du même nom,  « inspirée par la mer ».

En France, celle-ci sera proposée avec les V40 Cross Country et XC 60 (les V40 et V60 seront concernées dans d’autres pays). Les modèles sont disponibles dans quatre couleurs : bleu océan, argent brillant, noir saphir et blanc cristal. Les jantes à 7 branches sont inédites (17 pouces pour la Cross Country, 18 pouces pour la XC60).

A l’intérieur, on trouve une sellerie cuir anthracite ou beige avec des surpiqûres oranges et un emblème Volvo Ocean Race. Les surpiqûres et le logo se retrouvent aussi sur les tapis de sol. Les seuils de portes en aluminium sont inédits. Petite originalité : le cache-bagages du XC 60 est tapissé de la carte de la course. Les autos seront commercialisées au printemps. Les prix seront connus mi-mars.

En même temps, Volvo présentera les V70 et XC70 Edition. La firme nordique précise qu’elle ne sait pas encore si elle les proposera en France. Au cas où, on en parle. La V70 reçoit des éléments de style noirs laqués (calandre, coques de rétroviseurs, contour des vitres latérales, hayon). En série, on retrouve des jantes 17 pouces anthracite laqué. Volvo propose en option des 17 et 18 pouces couleur noir laqué. Ces dernières sont en série sur le XC 70 Edition.

A bord, les deux modèles adoptent des sièges en cuir anthracite avec surpiqûres beiges. On retrouve ces dernières sur les contre-portes, l’accoudoir central, les tapis de sol et le volant. Le pédalier est en aluminium.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire