Le

Volvo : une technologie pour sauver les cyclistes

Volvo Technologie Sécurité Cyclistes

La marque suédoise présentera au CES de Las Vegas une technologie de sécurité connectée pour sauver la vie des cyclistes, particulièrement exposés aux dangers de la route.

Le bilan de la mortalité routière en France n’a pas été bon en novembre 2014, avec une hausse du nombre de tués supérieure à 10 %. Mais ce que beaucoup oublient d’omettre, c’est que cette forte augmentation concerne surtout les piétons et cyclistes. L’Etat en prend enfin conscience. Il y a quelques jours, il a annoncé sa volonté de verbaliser davantage les cyclistes qui ont trop tendance à prendre des libertés avec le code de la route.

Selon une statistique publiée par Volvo, 50 % des cyclistes tués dans la circulation sont entrés en collision avec une voiture. Pour éviter cela, la marque suédois a développé une nouvelle technologie en collaboration avec Ericsson et POC, un spécialiste des équipements de protection.

La technologie associe une voiture connectée, une application smarphone et un prototype de casque qui fait office de « réflecteur numérique ». Le but : transmettre des alertes de proximité au conducteur de l’auto et au cycliste. On pourra ainsi dans sa voiture connaître la localisation d’un vélo pour éviter la collision.

Le conducteur sera alerté via son affichage tête haute, y compris lorsque le vélo se trouvera dans un angle mort. Très utile au niveau d’un virage ou dans la pénombre. Le cycliste sera prévenu par un voyant d’alerte sur son casque. Les deux parties pourront alors prendre les mesures qui s’imposeront pour pallier à un accident potentiel.

En espérant que cette technologie soit rapidement proposée en série.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire