Le

Volvo V60 Plug-in Hybrid : maintenant en R-Design

Volvo V60 Plug-in Hybrid R-Design - 5

Une voiture hybride doit-elle être sage esthétiquement (on hésite à dire ennuyeuse) ? Pour Volvo, la réponse est non ! La marque suédoise lance donc une version R-Design de son break hybride rechargeable V60.

Avec Volvo, qu’importe l’ivresse, pourvu qu’on ait le flacon ! Quasiment tous les modèles de la firme nordique peuvent être dotés d’une tenue de sport, même lorsque l’auto choisie est motorisée par un petit bloc. Le V60 Plug-in Hybrid était l’un des rares à ne pas y avoir droit… jusqu’à aujourd’hui.

Le grand break écologique bénéficie donc enfin du traitement R-Design. A l’extérieur, on remarque le bouclier avant spécifique à trois prises d’air, le diffuseur arrière qui intègre deux sorties d’échappement ou encore les jantes 18 pouces Ixion. A bord, on trouve en série des sièges sport qui mêlent tissu façon nubuck et cuir. Le ciel de pavillon est de couleur anthracite.

Pas de changement sous le capot. Le V60 Plug-in Hybrid est le premier modèle hybride rechargeable diesel au monde. Les roues avant sont entrainées par un cinq cylindres double turbo qui délivre une puissance de 215 ch pour un couple de 440 Nm.

Il est allié à une boîte automatique à 6 rapports. Les roues arrière sont propulsées par un bloc électrique fournissant 68 ch et 200 Nm. Il est alimenté par un pack de batterie lithium-ion, placé sous le coffre.

Trois modes de fonctionnement sont proposés. On a d’abord l’électrique pur, avec une autonomie de 50 km. On a ensuite un mode Hybrid par défaut, qui choisi seul le type de propulsion le plus adéquat. Enfin, il y a le mode Power : électrique et thermique fonctionnent en même temps pour obtenir les meilleurs performances possibles.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire