Le

Covoiturage, avantages et inconvénients

co-voiturage et transport de colis

 

Le covoiturage a déjà une quinzaine d’années d’existence. De nouvelles plateformes de partage dans le domaine se créent régulièrement. Pour autant, la mobilité partagée peut encore être développée. Avantages et inconvénients du covoiturage.

L’Europe incite au covoiturage avec quelques réserves

Selon une étude menée en 2017 pour le Parlement Européen*, la masse critique a pu être atteinte grâce aux applications mobiles et aux partages sur les réseaux, qui renforce la confiance entre utilisateurs. L’augmentation constante du nombre de passagers et de conducteurs pratiquant le covoiturage rend plus facile la réalisation d’un trajet, y compris par étapes. Ces étapes ont permis à Blablacar de franchir un cap, avec plus de 10 millions de membres en Europe.

L’étude met en évidence, outre les gains financiers, une réduction des émissions de CO², avec un taux d’occupation moyen de 3,4, contre 2,2 pour les véhicules privés non partagés. Il est même remarqué que la pratique du covoiturage peut avoir une influence sur la décision d’achat d’un véhicule. Europe-carpooling n’est pas loin derrière avec 3,6 millions d’inscrits.

L’un des principaux inconvénients soulevés à propos du covoiturage concerne le fait que sa pratique a contribué à augmenter le nombre de voyages réalisés avec les voitures. Nombreux sont ceux qui n’hésitent plus à partir plus loin et plus souvent, compte tenu des faibles coûts et de la possibilité de les partager.

Un autre inconvénient soulevé par l’étude européenne tient au fait que le covoiturage entre en concurrence directe avec les autres modes de transport, qui deviennent alors plus difficiles à rentabiliser.

Des avantages indéniables reconnus au covoiturage par les particuliers

Pour les particuliers, il présente de nombreux avantages, parmi lesquels on peut citer :

  • les économies réalisées,
  • l’expérience sociale,
  • la possibilité d’élargir son réseau professionnel,
  • le moyen de partir sans réserver 3 mois à l’avance.

Les économies

Les conducteurs, en partageant leur véhicule, peuvent aussi partager les coûts. De leur côté, les passagers trouvent dans le covoiturage l’un des moyens de transport les moins chers. C’est donc une transaction gagnant-gagnant. Ces avantages sont intéressants, et ils ne s’appliquent pas qu’aux personnes. Il est aussi possible de transporter ou faire transporter ses colis, par exemple avec Ecotruck-pooling.

Les rencontres

C’est l’un des avantages le plus mis en avant par les jeunes covoitureurs. Au fil des voyages, les conversations s’engagent et l’on partage ses affinités. De nouvelles connaissances se créent et souvent de belles amitiés.

Un réseau professionnel élargi

Les rencontres peuvent aussi être bénéfiques pour les professionnels, particulièrement sur les trajets quotidiens domicile-travail. Travaillant sur des aires géographiques identiques, il n’est pas rare que les covoitureurs partagent des thématiques et puissent aussi partager leurs carnets d’adresses.

Partir au dernier moment

C’est le privilège du covoitureur. En période de vacances scolaires, les trains sont bondés tandis que les voitures sont plus nombreuses. Les covoitureurs trouveront plus facilement des conducteurs pour les emmener dans leur lieu de villégiature.

Si le prix et la flexibilité sont les avantages les plus évidents, il est clair que le covoiturage en présente de nombreux autres, et qu’il n’est pas prêt d’être en panne.

 

 

* Finger, Bert, Kupfer, Montero, Wolek, 2017, Recherche réalisée pour la commission TRAN – Les difficultés liées au financement de l’infrastructure dans l’économie du partage, Parlement européen, Département thématique des politiques structurelles et de cohésion, Bruxelles

Laisser un commentaire