Le

La LOA est-elle une bonne option pour financer sa voiture ?

location avec option d'achat

Cela fait quelques années que la location de voiture à l’année vient concurrencer la vente de voiture aux particuliers. Avant cela, il fallait demander un prêt à sa banque ou payer sa voiture au comptant. Maintenant, les offres de location se multiplient mais la LOA est-elle vraiment d’un bon moyen de financer sa voiture ?

La LOA, premier moyen de financement de l’achat de véhicule

Selon l’ASF (association française des sociétés financières), la production, par les sociétés spécialisées, de financements automobiles en LOA représentait, en 2018, 7 494 millions d’euros, contre 6 184 millions d’euros de crédits affectés. Cela en fait donc le premier mode de financement d’une voiture neuve ou d’occasion.

Si la LOA s’est fortement développée pour l’acquisition d’une voiture neuve, elle a mis plus de temps à se mettre en place pour l’achat des véhicules d’occasion. La production a augmenté de plus de 40 % entre 2017 et 2018.

On pourrait donc en déduire qu’il s’agit d’une bonne option pour financer sa voiture.

La bonne option pour acheter sa voiture : la LOA ?

L’un des avantages de la location avec option d’achat est sa souplesse par rapport à un prêt affecté à l’automobile. A l’échéance du contrat, plusieurs choix s’offrent au particulier :

  • rendre le véhicule,
  • garder la voiture,
  • revendre le véhicule.

La revente de particulier à particulier n’est donc plus la seule option possible pour le particulier qui veut changer de voiture.

En outre, le véhicule en LOA présente l’avantage d’être entretenu gratuitement. Les sociétés de LOA comme Agilauto offre la possibilité de souscrire à la prestation d’entretien. L’extension de garantie mécanique peut par exemple prendre en charge des frais aussi importants qu’un compresseur de cli (1 000 euros) ou un volant moteur (1 800 euros), voire un moteur (4 500 euros). Cette option assure également un dépannage-remorquage et un prêt de véhicule jusqu’à 5 jours si votre voiture est immobilisée plus de 24 heures.

Quels sont les inconvénients de la LOA ?

Il ne faut pas se leurrer, la LOA ne présente pas que des avantages. Si le particulier a la possibilité de changer de modèle tous les 12 ou 24 mois, il doit bien comprendre, cependant, qu’il n’est à aucun moment propriétaire de son véhicule. Il s’agit bel et bien d’une location, même si le certificat d’immatriculation porte le nom du contractant.

Ajoutons que si le véhicule vient à disparaître (vol ou destruction totale), le particulier continuera d’en payer les loyers. Il doit donc être couvert par une assurance spécifique, généralement proposée par la société de financement.

Dans quels cas privilégier la LOA pour le financement de son véhicule ?

Le financement d’un véhicule en LOA revient plus cher qu’un crédit classique.

Il faut cependant relever que ce système de financement permet de changer de voiture tous les ans ou tous les deux ans et, par conséquent, d’avoir un véhicule toujours quasi neuf. Or le coût d’entretien des véhicules neufs est nettement inférieur à celui des véhicules d’occasion. Si le coût global d’entretien varie de 2 500 à 5 000 euros pour 100 000 km ou 6 ans, il se concentre essentiellement sur la 2ème moitié. Jusqu’à 24 mois (soit 30 à 40 000 km), l’entretien est généralement réduit à une révision.

De plus, si le particulier souhaite acquérir un véhicule neuf et en changer tous les deux ans, il subira une perte financière importante du fait de la décote de la première année (de l’ordre de 20-25 %). Après 4 ans, une voiture vaut environ la moitié de son prix d’achat neuf.

Dès lors, si le coût d’une LOA est légèrement supérieur au coût d’un crédit auto, il prend en compte des éléments qui, somme toute, relèvent fortement le coût final d’un véhicule acheté à crédit, même avec des taux d’intérêt très bas.

Laisser un commentaire